• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Doux sur le point de signer un accord avec Almunajem et Calmels

Salariés et syndicats manifestent pendant le CCE de Doux / © AFP
Salariés et syndicats manifestent pendant le CCE de Doux / © AFP

Calmels D&B prendrait 52% du capital de Doux, et Almunajem 25%. La famille Doux conserve 22,5%. L'accord pourrait être signé dans les prochains jours.

Par Stéphane Grammont

C'était en discussion depuis septembre dernier. Le principal client de Doux, le Saoudien Almunajem, s'était dit prêt à entrer au capital de Doux à hauteur de 25%. En attendant la finalisation de l'accord, suivi de près par le gouvernement, il a aidé à la poursuite de l'activité du groupe en accélérant le paiement de ses commandes.

À l’issue des négociations, "D&P détiendra 52,5% du capital de Doux, Almunajem 25% et la famille Doux 22,5%" a indiqué  l'AFP une source proche du dossier. "La signature devrait intervenir dans les prochains jours".

Le tribunal de commerce de Quimper doit rendre fin novembre sa décision sur le plan de continuation que lui présentera alors la société, qui se trouve en redressement judiciaire depuis juin 2012 et a déjà supprimé un millier d'emplois.

Sur le même sujet

Interview d'Audrey Cordon-Ragot par Thomas Cuny

Les + Lus