• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Stade Rennais : un point précieux ramené de Saint-Etienne

La défense rennaise en action vendredi 18 avril à Saint-Etienne. Sylvain Armand, Vincent Pajot et Tiemoue Bakayoko / © AFP - Philippe Desmazes
La défense rennaise en action vendredi 18 avril à Saint-Etienne. Sylvain Armand, Vincent Pajot et Tiemoue Bakayoko / © AFP - Philippe Desmazes

Pour les bretons, le résultat est là : un point issu du match nul 0-0 ramené du chaudron de Geoffroy-Guichard, au terme d'une rencontre médiocre de la 34e journée de Ligue 1. Un point qui permet au Stade Rennais de se rapprocher du maintien.

Par Thierry Peigné

L'adversaire était de taille. Saint-Etienne joue dans le haut du championnat de Ligue 1 depuis plusieurs mois et un déplacement dans le chaudron mythique des Verts, le stade Geoffroy-Guichard, reste toujours une passage difficile pour chaque équipe. Mais auréolés de leur qualification pour la finale de la Coupe de France, les hommes de Philippe Montanier sont restés solidaires face à une équipe de Saint-Etienne dominatrice mais inefficace.

Sur l'ensemble de la rencontre, l'ASSSE n'a cadré que trois tirs pour quinze tentatives. Les Stéphanois ont aussi manqué de présence sur les dix corners qu'ils ont obtenus
et au final, c'est la première fois qu'ils n'ont pas réussi à marquer cette saison sur leur terrain.

Les Rennais, qui s'étaient plaints de devoir rejouer dès vendredi après leur match de Coupe, ont essentiellement opéré en contre, évitant de livrer trop d'efforts. Seul Romain Alessandrini, repris par Mustapha Bayal, a vraiment été dangereux (75).

Les bretons reparte donc avec un point précieux pour la course au maintien. A quatre journées de la fin du championnat, le stade Rennais se positionne à la 13em place du classement.

"Un point appréciable"

Philippe Montanier : "Nous avions joué mardi et nous avons remanié l'équipe à 60%. Nous avons terminé avec une équipe dont la moitié des joueurs avait entre 19 et 21 ans. On ne pouvait pas espérer mieux qu'un point. Un point ne fait pas avancer aussi vite que l'on aimerait, mais chaque point est un pas de plus et permet d'être un peu plus serein. Nous avions changé beaucoup de choses et il y a la satisfaction pour l'entraîneur de voir que l'on peut compter sur l'ensemble du groupe. On est satisfait de l'état d'esprit et de l'abnégation affichée. On termine notre série de trois matches en sept jours sur une note positive. Cela a été dur au début du match. Il a fallu s'adapter un petit peu. Nous avons réglé quelques détails qui nous ont permis de mieux gérer la seconde période. Nous avons tremblé jusqu'au bout mais ce point est appréciable." 

Philippe Montanier, entraîneur du Stade Rennais
Interview France 3 du 18/04/2014

 

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus