• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Salon de l'agriculture : le comité des pêches demande des aides à l'installation pour les jeunes

Au port de pêche de Lorient... / © Valérian Morzadec
Au port de pêche de Lorient... / © Valérian Morzadec

En visite ua salon de l'agriculture Gérard Romiti, le président du comité national des pêches a renouvelé sa demande d'aide à l'installation pour les jeunes pêcheurs

Par M.Villaverde avec AFP

De passage au salon de l'agriculture, où le comité morbihannais des pêches tient un stand, Gérard Romiti, le président du comité national, a demandé des mesures pour favoriser l'installation des jeunes pêcheurs, afin qu'ils puissent notamment financer l'achat de nouveaux bateaux. "On a des jeunes sur chaque façade (maritime) qui veulent s'installer sur des bateaux neufs", mais "il faut qu'on puisse rentabiliser un bateau en vingt ans. On ne peut plus aujourd'hui rentabiliser un bateau sur dix ans", a-t-il expliqué à l'AFP.  "On demande, sur la passation d'entreprise, qu'il y ait un lissage du départ à la retraite, afin que les jeunes qui reprennent une activité bénéficient d'un régime fiscal plus favorable. [...] 2014 a été une année avec des quotas de pêche corrects, une météo clémente, on a de l'espoir et on veut installer des jeunes", a-t-il insisté.
La question du renouvellement de la flotte est cruciale pour la pêche française, aux navires vieillissants. Leur nombre a diminué de moitié en 20 ans avec désormais 5.000 unités dans les ports métropolitains, correspondant à quelque 20.000 marins pêcheurs, selon l'Ifremer.

D'après la DAMGM (Direction des affaires maritimes et des gens de mer), la profession a perdu le quart de ses effectifs en moins de 15 ans.

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus