• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bretagne 5, la petite nouvelle bientôt sur les ondes

Une partie de la bande de Radio Bretagne 5 / © JM. Seigner
Une partie de la bande de Radio Bretagne 5 / © JM. Seigner

Il y a 14 ans qu'un groupe d'amis dans les Côtes d'Armor se démène pour créer sa radio, et cette fois, ça y est ! Ils viennent d'obtenir le feu vert du CSA. Bretagne 5 émettra à partir du mois de juin sur les ondes moyennes. En attendant, l'équipe s'active et aménage ses locaux.

Par Emilie Colin

Bretagne 5, c'est d'abord une idée, celle d'amis qui depuis 14 ans rêve de créer leur propre radio. Pour Nathalie, Stéphane, Frédéric et les autres, l'idée était de pouvoir diffuser des programmes sur un large secteur nord breton (pouvant toucher environ 800 000 habitants), en ondes moyennes. Qui dit ondes, dit fréquence, dit émetteur. A l'époque, tout le monde investit ses propres deniers pour la construction d'un pylone émetteur à Saint-Gouéno. Entre temps, le projet se transforme, de nouvelles idées apparaissent : pourquoi finalement ne pas créer une radio numérique régionale ? Mais le dossier n'avance pas. Après quelques doutes et déceptions, les voilà repartis dès 2010 et cette fois ils décident de passer par les ondes moyennes, moins coûteuses.

Jouer du pinceau avant de passer derrière le micro

Pour émettre, il faut bien entendu l'aval du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). C'est désormais chose faite, une fréquence leur a été attribuée : 1593 kHz AM. Depuis deux mois, ils ont trouvé leur local dans les Côtes d'Armor à Quessoy, et ne relâchent pas leurs efforts pour être prêts en juin. 

Radio Bretagne 5
JM. Seigner, C. Bazille, D. Lefebvre / avec Fréderic Guyon Responsable technique Bretagne 5, Stéphane Hamon Responsable antenne de Bretagne 5, Karine Doré Chroniqueuse bénévole


Les ondes moyennes, c'est quoi ?

L'onde moyenne est l'ancêtre de la FM (modulation de fréquence), peu utilisée par les radios. Sa portée de diffusion s'avère souvent pourtant plus large qu'avec la FM, bien que la qualité sonore soit inférieure. Les ondes moyennes permettent ainsi d'écouter de nombreuses stations étrangères, près d'une cinquantaine en France. En 2002, le CSA a tenté de redorer leur blason mais en vain. Toutes les nouvelles radios de ce type autorisées ont été abandonnées. L'arrivée d'internet et de l'écoute, possible en streaming, n'a pas non plus favorisé leur retour.

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus