• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Volvo Ocean Race (6ème étape) : victoire de l'équipe Dongfeng à Newport

L'équipe Dongfeng heureuse de cette victoire pour la 6ème étape de la Volvo Ocean Race / © Billie Weiss
L'équipe Dongfeng heureuse de cette victoire pour la 6ème étape de la Volvo Ocean Race / © Billie Weiss

Et de deux ! Le voilier chinois Dongfeng, skippé par le Français Charles Caudrelier, a remporté mercredi soir (heure locale) à Newport la sixième étape de la Volvo Ocean Race, son deuxième succès dans ce marathon océanique planétaire.

Par E.C

Dongfeng, dont 5 membres de l'équipage (avec Caudrelier) sont français, a battu sur le fil le bateau émirati Azzam (Ian Walker) à l'issue de quelque 5.000 milles et au terme de 17 j 09 h 03 min passés en mer depuis le départ d'Itajai (Brésil). Dongfeng a ainsi arraché sa deuxième victoire dans cette course autour du monde en équipage avec escales, après celle entre Abu Dhabi et Sanya (Chine).

Un duel serré, à 3 min et 25 secondes ! 

La lutte entre les deux bateaux de tête a été acharnée jusqu'au bout, plus proche d'une régate de match race que d'une manche océanique. Dongfeng et Azzam (Abu Dhabi Ocean Racing) ont parcouru les derniers milles bord à bord, aucune erreur, hésitation ou fausse manoeuvre n'étant permise dans une brise mollissante. Mais à ce jeu, à cette guerre des nerfs, c'est Caudrelier et ses équipiers qui ont été les plus forts, résistant jusqu'au bout à Walker et son équipage, franchissant la ligne à 02h03 GMT jeudi, grignotant par la même occasion un précieux point au classement général provisoire. Azzam a franchi la ligne seulement 3 min et 25 sec après Dongfeng, suivi par Brunel (NED/Bouwe Bekking).

La victoire du bateau chinois est une belle revanche sur le sort, après la casse de son mât dans la 4ème étape entre Auckland (Nouvelle-Zélande) et Itajai, où il était arrivé au moteur après une escale forcée à Ushuaïa (Argentine). 

Je suis très fier de l’équipe. Cette étape a démarré à Ushuaia pour nous. L’équipe à terre a fait un travail fantastique et je veux lui dédier cette victoire. Ils ont tous travaillé dur pour que l’on puisse avoir le bateau à temps. Je suis très très heureux. C’est une victoire fantastique. (C. Caudrelier)

"On n'est pas morts"

Azzam est toujours en tête du classement général mais ne devance plus Dongfeng (2ème) que de 6 points. Le déficit était de 7 points avant le départ de cette 6ème manche, le 19 avril. "Ça va mieux, on n'est pas morts, a déclaré Caudrelier, radieux, à l'arrivée au ponton. La course est encore longue et tout peut arriver. Ça s'est joué à une toute petite risée. Ce (mercredi) matin, on avait 7 milles d'avance sur (Azzam). Ils sont revenus à 0,2 mille et ils ont même été devant nous pendant quelques secondes. Ils ont engagé un véritable match race sur la fin". "Cette victoire, c'est un rêve", a-t-il ajouté, avant de lancer, sur le ton de la plaisanterie: "jamais deux sans trois, maintenant on va toutes les gagner !" 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus