• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Alaska : le spectaculaire sauvetage d'un marin breton et son chat

Un mer agitée et un sauvetage difficile / © U.S. Coast Guard
Un mer agitée et un sauvetage difficile / © U.S. Coast Guard

La vidéo fait le buzz. Celle du spectaculaire sauvetage d’un jeune breton au large de l’Alaska alors qu’il naviguait seul à bord de son petit voilier, La Chimère, dans des conditions météo difficiles. Son salut, il le doit à l’intervention rapide des garde-côtes américains.

Par Eric Nedjar

Un jeune breton, Emmanuel Wattecamps-Etienne, âgé de 28 ans a été secouru ce mardi au large de l’Alaska alors que son petit voilier La Chimère affrontait une tempête et une mer très forte expliquait à Ouest France un officier des garde-côtes américain Lauren Steenson : "Le vent soufflait à près de 80 km/h avec des creux de 6-7 mètres".

La vidéo fait le tour d'internet

Cette spectaculaire intervention a été filmée depuis un avion de reconnaissance parti à sa recherche après que le navigateur ait  activé son signal de détresse. On y voit le marin tenter péniblement puis réussir à se hisser à bord du brise-glace, le Tor Vikings, détourné par les autorités maritimes pour venir le secourir.

Un marin solitaire, ou presque...

Emmanuel Wattecamps-Etienne, n’est d’ailleurs pas le seul rescapé de l’histoire. Le jeune marin avait en effet, coincé dans sa veste, un chat avec lequel il naviguait. Le bateau quant à lui a lui été détruit.


Peu après cette mésaventure, alors qu'il se trouvait encore sur le Tor Vikings, en route pour Seattle, le jeune marin breton a écrit sur sa page Facebook  : "J’ai la tristesse de vous annoncer que la Chimère est perdue. J’ai abandonné mon bateau ce matin, après quelques chavirages de plus suivis d’un sauvetage musclé. Et désormais, je suis un capitaine sans navire. Je n’ai plus rien, toute ma vie était sur mon bateau."

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus