Bibliothèque vagabonde avec Xavier Müller: "Je voulais descendre l'homme de son piédestal."

Titulaire d'un doctorat de physique, ce lannionnais a publié en 2018 un roman qui plongeait le monde dans une pandémie... Ce premier tome, Erectus, vendu à 75 000 exemplaires, attendait une suite. La voici. Rencontre dans la galerie de zoologie de l'Université de Rennes 1.

La Bibliothèque vagabonde fait halte dans la galerie de zoologie de l'Université Rennes 1 avec Xavier Müller.
La Bibliothèque vagabonde fait halte dans la galerie de zoologie de l'Université Rennes 1 avec Xavier Müller. © P.Bouesnard FTV

Faute de Museum d'histoires naturelles à Rennes, c'est dans la galerie de zoologie de l'Université de Rennes 1 que la Bibliothèque vagabonde a fait halte... pour parler évolution, virus et régression des espèces avec l'auteur costarmoricain Xavier Müller.

"Mon premier métier, c'est journaliste scientifique et je me suis rapidement intéressé à la paléonthologie, à l'histoire de l'Homme. D'où vient-on? Où allons-nous? Et comment d'individus qui boîtaient dans la savane, on est arrivé à ces beaux spécimens que nous représentons."

C'est donc ce thème qui a inspiré son roman Erectus publié chez XO Editions en 2018 et vendu à 75 000 exemplaires. Dans ce premier tome, un virus échappé d'un laboratoire s'étendait au monde entier, un virus étrange qui transformait les hommes en hommes préhistoriques et faisait ainsi regresser toutes les espèces animales ou végétales.

Deux ans après, l'arrivée du Covid-19 a pu donner l'impression d'être prémonitoire. "Le roman a été rapidement classé dans des listes de livres prophétiques qui annonçaient la pandémie. Mais cela serait me faire trop d'honneur. La pandémie n'était une surprise pour personne. Quand je me suis documenté pour ce tome 2, tous les rapports de l'OMS et des instituts ou des organismes de prévention sanitaire posaient une seule question: quand? Quand arrivera cette pandémie?"

Erectus, l'Armée de Darwin, dernier roman de Xavier Müller
Erectus, l'Armée de Darwin, dernier roman de Xavier Müller © G.Diguet FTV

 

 

La pandémie n'était une surprise pour personne. Tous les rapports de l'OMS et des instituts ou organismes de prévention sanitaire posaient une seule question: quand?

Xavier Müller

Quand Xavier Müller s'est lancé dans la suite d'Erectus, le coronavirus était encore inconnu en France. "C'est vrai qu'en écrivant ce tome 2, j'ai été confronté à des questions que la société, que nous tous, nous nous sommes posées ensuite à quelques mois de décalage. D'où vient le virus, d'ou vient vraiment le virus? Est ce que les politiques ont véritablement des moyens, des leviers pour freiner sa propagation et comment éviter une nouvelle vague? A posteriori, c'était assez vertigineux de se poser ces questions-là plusieurs mois à l'avance."

 

Erectus, l'Armée de Darwin imagine une deuxième vague, sept ans après que le virus Kruger ait semblé contenu, avec notamment des hommes préhistoriques parqués dans des réserves en Afrique.

"Cette deuxième vague et contrairement à notre réalité est artificelle dans mon livre. J'imagine dans ce deuxième tome que des gens bien intentionnés au départ s'approprient le virus et le transforment dans un but que je ne vais pas révéler ici, avec une idée bien précise, et qu'ils vont s'en servir pour faire du bioterrorisme en quelque sorte."

 

La question sous- jacente dans ces deux tomes, c'est la fragilité de l'homme.

Xavier Müller

 

Et c'est finalement le sujet écologique qui sous-tend cette histoire. "A travers cette histoire de régression des espèces, ce virus qui prend par surprise toute l'humanité, je voulais descendre l'homme de son piedestal. On a beau avoir conquis la planète entière, finalement, on ne reste pas grand chose par rapport aux forces qui sont dans la nature. La pandémie en est l'illustration parfaite."

Sans divulgacher la fin de ce second tome, un rebondissement ouvre la possibilité de découvrir un troisième acte... Le tome 3 est déjà en cours d'écriture.

 

Confidences

 

Xavier Müller, un scientifique passionné de littérature
Xavier Müller, un scientifique passionné de littérature © N.Rossignol FTV

 

Sciences ou littérature?

"Je suis de pedigree universitaire, j'ai un doctorat de physique. J'aurai pu continuer vers la recherche mais la littérature me manquait. Le moyen de concilier ces deux passions a été d'aller vers le journalisme scientifique et cela ne me suffisait pas. A un moment donné, je me suis mis comme pigiste pour me garder davantage de temps pour écrire des romans, des romans teintés de beaucoup de sciences."

Vite ou lentement?

"Cela dépend, je suis trés irrégulier. Il m'arrive de surfer sur la vague. Les écrivains sont des surfers, ils cherchent la vague ultime, la vague d'Hawaï sur laquelle ils n'ont qu'à se mettre debout et puis après se laisser porter. Cette vague-là parfois, on a de la chance, il suffit d'arriver sur la plage pour qu'elle arrive. Et puis parfois dans des périodes un peu moins productives, on se contente de l'attendre et on peut l'attendre longtemps."

Un rituel?

"Mon seul rituel c'est d'avoir une vie réglée comme un coucou suisse. J'ai vraiment des horaires de fonctionnaire. je suis plutôt matinal, je suis devant mon ordinateur vers 8h30-9h et j'arrête vers 18h le soir. "

 

Le livre fétiche

 

Jurassik Park, livre fétiche de Xavier Müller
Jurassik Park, livre fétiche de Xavier Müller © G.Diguet FTV

 

Jurassik Park de Michael Crichton

 

"J'aurais pu vous amener La planète des singes de Pierre Boulle, mais j'ai dû le prêter. Tous les deux, on peut les ranger dans la catégorie des écrivains chercheurs. C'est des écrivains qui vont privilégier l'histoire. Peut être qu'ils ne vont pas mettre l'accent sur le style, peut être que si c'est cela qui vous plaît en premier lieu lorsque vous lisez, peut être que ce ne sont pas des auteurs qu'il vous faut. Si vous êtes à la recherche d'histoires qui vont vous marquer à jamais, voilà de l'or en barre."

 

Le tiroir des jeunes lecteurs

 

Dans le tiroir des jeunes lecteurs...
Dans le tiroir des jeunes lecteurs... © N.Rossignol FTV

 

Les dossiers du voile d'Adrien Tomas (Fleurus)

L'auteur basé à Guichen en Ille et Vilaine nous entraîne à la suite d'une lieutenant de police de la brigade des espèces méta-humaines de Paris. Son travail bien dfficile: éviter que les druides, trolls ou autres loups-garous ne révèlent leur existence. Un univers fantastique qui n'oublie pas l'humour.

Derrière toi, la malédiction des 33 (Tome 1) d' Evelyne Brisou-Pellen (Bayard)

La Rennaise se lance dans une nouvelle série à partir de 12 ans, dans la lignée de sa série à succès Manoir. La malédiction des 33 vous invité à suivre Tess, une jeune fille médium capable de voir les souvenirs de ses ancêtres, notamment la retraite de Russie....

 

Les créatures légendaires de Bretagne et d'ailleurs (Beluga)
Les créatures légendaires de Bretagne et d'ailleurs (Beluga) © N.Rossignol FTV

 

 

Créatures légendaires de Bretagne et d'ailleurs de Yann Tatibouët et Christophe Boncens (Beluga Coop Breizh)

Voilà un recueil qui mêle les présentations de ces fées, licornes, korrigans à des contes, mais aussi à des portraits de personnages célèbres historiques ou fictifs... Livre destiné aux 8-12 ans.

 

Le tiroir du libraire

 

La verticale du Fleuve de Clara Arnaud (Actes Sud)
La verticale du Fleuve de Clara Arnaud (Actes Sud) © N.Rossignol FTV

 

Odile Larroque de la librairie "Des gourmandises sur l'étagère" à Cesson-Sévigné (35) partage avec nous ce coup de coeur. 

"C'est un roman haletant qui se déroule en Amérique centrale autour de la construction d'une centrale hydroélectrique. Les enjeux sont multiples, écologiques, économiques, financiers, et politiques. Autour de trois personnages principaux qui sont les filles d'une militante écologiste assassinée au début du roman, on va suivre une galerie de personnages qui vont participer de près ou de loin à la construction de ce barrage et à l'impact qu'il a sur la région. Je vous le recommande."

 

4ème de couverture

 

Philippe Sohier, auteur et metteur en scène publie un roman inspiré d'une expérience intime. Love must go on est publié chez Librinova

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres covid-19 santé société livres jeunesse sciences