• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cartes scolaires en Bretagne : des projets contestés

Les parents d'élèves se mobilisent à Glomel (Côtes d'Armor) pour le maintien d'une classe - 9/02/2019 / © France 3 Bretagne - F. Leroy
Les parents d'élèves se mobilisent à Glomel (Côtes d'Armor) pour le maintien d'une classe - 9/02/2019 / © France 3 Bretagne - F. Leroy

Rien n'est encore officiel mais la carte scolaire prévue pour 2019 suscite déjà les réactions. Les fermetures de classes seront connues cette fin de semaine. 

Par HP et EC


La carte scolaire va changer. Dans les quatre départements bretons et pour l’heure rien n’est encore officiel. Les fermetures de classes seront connues en fin de semaine. Les premiers élément, sortis des réunions préparatoires sont loin de faire l’unanimité.


Des postes d'enseignants en baisse


Trois départements sur quatre seraient concernés par une baisse d'effectif des enseignants avec moins 15 équivalents temps plein dans le Finistère, moins 14 dans les Côtes d'Armor, moins 5 dans le Morbihan. Seule l'Ille-et-Vilaine tire son épingle du jeu avec 34 créations de postes annoncés. 
 
© A. Grall - France 3 Bretagne
© A. Grall - France 3 Bretagne
 

Nous ne pouvons  accepter 28 fermetures de poste classe dans un département fortement marqué comme la ruralité comme la nôtre et/ou par un contexte social difficile - et résolument attaché à un service public d'éducation de proximité (le syndicat FSU à propos des Côtes d'Armor)


Les projections évoquent 5000 écoliers, un nombre en baisse avec 3000 dans le public et 2000 scolarisés dans le privé. 
 


À noter qu'à la rentrée prochaine, deux données supplémentaires sont à prendre en compte : 

- l'école va devenir obligatoire dès 3 ans à partir de septembre
- le dédoublement des classes de CP et CE1 va se poursuivre en Réseau d'éducation prioritaire

Samedi 9 février, des parents d'élèves étaient rassemblés dans les Côtes d'Armor à Glomel contre la fermeture d'une classe.
 


La filière bilingue s'en sort bien


La filière bilingue devrait voir la création de 27 nouvelles classes. Les syndicats d'enseignants s'inquiètent malgré tout du recrutement des enseignants bilingues.
 
© A. Grall - France 3 Bretagne
© A. Grall - France 3 Bretagne

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus