Pendant le confinement, à vos fourneaux : des chefs du Finistère partagent leurs recettes avec un rendez-vous quotidien

Quatre chefs finistériens croqués, livrent leurs recettes à croquer ! / © Olivier Dany
Quatre chefs finistériens croqués, livrent leurs recettes à croquer ! / © Olivier Dany

Vous aimez cuisiner, ou vous avez envie d’apprendre ? Ça tombe bien ! Durant cette période de confinement forcé, quatre chefs du Finistère ont décidé de partager des recettes de cuisine simples mais savoureuses via un live Facebook quotidien.

Par Isabelle Rettig


Confinés, mais pas affamés ! Quatre chefs bretons propose un rendez-vous en ligne tous les jours à 15 h avec "Des pingouins dans ma cuisine".
 
Nicolas Carro a quitté la cuisine de son restaurant étoilé à Carantec pour investir celle de son domicile. Installé derrière son plan de travail, une baie vitrée donnant sur la lande derrière lui, le chef confie que c’est son premier "live". Il a couché les enfants et réquisitionné son épouse Elodie pour filmer et pendant vingt-cinq minutes, il propose une recette à sa sauce. En l’occurrence, un lieu en papillote au beurre blanc. "J’ai acheté un lieu au marché, en respectant les mesures sanitaires", précise-t-il. Pour le préparer, il suffit de prendre les produits les plus simples qui se conservent et qu’on a sous la main : thym, ail, échalotes, vinaigre. "J’ai pas de citron, j’ai pris une orange. Le but c’est de cuisiner sans se prendre la tête", confie le jeune chef. Il prend ensuite le temps de décortiquer chaque étape de la préparation et c’est sa femme qui lui transmet les questions  posées en direct par les internautes : "Chef, quel temps de cuisson, à quelle température ?"


Garder le contact et s’occuper


Comme lui trois autres chefs, membres de la Route des Pingouins, un groupe d’hôteliers-restaurateurs du Finistère, ont décidé de partager leur savoir-faire culinaire sur le réseau social, histoire de "garder contact et de mettre en valeur les producteurs locaux".

Au départ, ce sont nos familles ou nos proches qui avaient des choses à finir dans le frigo et qui nous ont demandé des recettes. On a voulu montrer que chez soi avec du matériel courant, on peut cuisiner et bien manger. David Royer, le chef du Castel Ac’h à Plouguerneau.

Chaque jour, à 15 h, nos quatre chefs  proposent  donc à tour de rôle et en direct l’une de leurs recettes "de chef confiné".

Pour son premier live dimanche, David Royer avait choisi  de réaliser une soupe au potiron et une mousse au chocolat en compagnie de sa fille Maïwenn dans le rôle de marmiton. "On a eu des petits problèmes techniques mais on va s’améliorer. L’idée c’est de s’occuper et si possible en famille."


Faire des émules


Et nos chefs ne veulent pas en rester là. Ils ont lancé un appel à leurs collègues de toute la France. "On a crée un hashtag #recettesdechefsconfinés, et tous ceux qui ont envie de partager une recette peuvent le faire avec ce hashtag." Ainsi, le rennais Gabriel Moreau ou le finistérien Nicolas Conraux ont ou vont se prêter au jeu et nos pingouins ont reçu des messages de soutien sympathiques comme celui de Guillaume Gomez, le chef de l’Elysée. En quatre jours seulement, leur page facebook a été vue 15 000 fois. Un beau début. 

D'autres pans de la cuisine seront explorés. Avec l'apéritif qui a démarré ce dimanche 22 mars, avec Lélé, le barman du Rock Armor à Ouessant, confiné chez lui à Saumur. Il propose de vous initier à la réalisation de cocktails. A consommer avec modération.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus