Côtes d’Armor. Encore des feux volontaires à Plérin et Pordic

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Levaillant .

Plus de 8 000 m2 de végétation ont brûlé dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août aux Rosaires, à Plérin et à la pointe de Pordic, dans les Côtes d’Armor. Une quarantaine de pompiers sont intervenus, jusqu'à la mi-journée. La piste criminelle est privilégiée.

Trois feux d’espaces naturels se sont déclarés dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août, entre la pointe du Roselier, à Plérin et la pointe de Pordic, à l'Ouest de la Baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor.
Malgré l’intervention de 40 sapeurs-pompiers (deux groupes feux de forêts et un groupe commandement) à partir de 4h45 du matin, plus de 8000m2 de végétation ont été détruits.

Le maire de Plérin inquiet

Les lieux, très escarpés et touffus, sont difficiles d’accès, rendant le travail des soldats du feu compliqué. Trois d'entre eux ont d'ailleurs été blessés. Ils étaient encore présents pour lutter contre les flammes ce dimanche matin. Le feu est désormais maîtrisé. 

Présent sur place ce dimanche matin, aux côtés du commissaire Philippe Miziniak, Ronan Kerdraon, le maire de Plérin, n’a pu cacher sa préoccupation. Pour lui, l'origine criminelle de ces départs de feu ne fait aucun doute.

« Le ou les pyromanes avaient déjà sévi la semaine dernière. Cette fois, ça se rapproche des habitations".

On semble assister à une surenchère, à qui aura le plus gros incendie, ça devient inquiétant.

Ronan Kerdraon Maire de Plérin

L’enquête sur les origines de ces départs de feu a été confiée à la police de Saint-Brieuc.
Tout ce week-end du 6-7 août, la Bretagne a été fortement touchée par les incendies.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité