A Matignon (Côtes d’armor), le centre de dépistage de la solidarité

Publié le

Depuis 14 mois, un centre de dépistage du Covid a ouvert ses portes dans la petite commune de Matignon, située sur la côte, près de Saint-Jacut-de-la-mer. Son originalité ? Il a été mis en place par des bénévoles et des professionnels de la santé qui souhaitaient faciliter l'accès aux tests. Un vrai succès.

Il fait froid ce samedi matin – 15 janvier – dans le village de Matignon. -2 degrés dans l'air et du brouillard à couper au couteau. Pas de quoi décourager le public venu se faire tester.
A l'intérieur du centre de dépistage COVID, Joëlle Toulic s'occupe de l'accueil.     D'habitude, cette habitante de Matignon gère un gite touristique. Depuis quelques mois, elle a décidé d'être bénévole ici. "Moi je suis là pour rendre le moment un peu moins stressant, raconte-t-elle. Parfois, les gens sont là et attendent plus d’une heure. Je les accompagne".  

Eviter les contaminations dans les salles d'attente

Il y a quatorze mois, une vingtaine de professionnels de santé de la zone ont pris l’initiative de créer ce centre de dépistage.
Pour la pharmacienne, Joëlle Deguillaume, comme pour ses collègues, l'idée était d'éviter la contamination dans les salles d'attente ou parmi la clientèle des pharmacies. "Faire venir les gens, explique-t-elle, c’était les mélanger avec les gens qui attendaient pour le podologue ou autre. De leur côté les médecins ont dû enlever leur salle d’attente donc on ne savait pas trop ou mettre les gens qui allaient se faire tester… " 

Des retraités qui reprennent du service 

Ici la salle et le matériel sont fournis par la mairie. S'ajoute l'aide de retraités pour effectuer les tests antigéniques, PCR ou salivaires. Des retraités qui sont venus aussi pour épauler leurs ex-collègues. "Ils commençaient à s’épuiser. Mais le COVID lui existait toujours. Je me suis dis que si chacun prenait sa part, ça irait beaucoup mieux», confie Jean-René Dumin, infirmier à la retraite. « On fait pas ce métier là par hasard, appuie Paul-Antoine Vitel, qui est lui Kinésithérapeuthe à la retraite. Donc on continue, même en retraite".  

Des "testés" enthousiastes

6 jours sur 7, en plus des bénévoles, médecins, infirmiers, ou sage femmes se relaient ici dans le centre. "C’est sans rendez-vous, c’est accessible pour tout le monde. C’est top ! », s’enthousiasme une maman qui est venue pour le test de sa fille.

Le centre de dépistage de Matignon est ouvert à tout le monde. A la population de Matignon évidemment mais aussi celle des communes environnantes et à l’ensemble des personnes qui souhaitent se faire dépister.

Jean-René Carfantan, maire (DG) de Matignon

Plus de 20000 tests ont déjà été effectués, avec des pics en fonction de la fréquentation touristique. Un centre de dépistage qui restera ouvert aussi longtemps que nécessaire.