Cet article date de plus de 5 ans

Baie de Lannion : la CAN suspend l'extraction de sable

C'est par communiqué, que la CAN (Compagnie Armoricaine de Navigation) a annoncé qu'elle suspendait ses prélevements de sable en baie de Lannion jusqu'au prochain comité de suivi, début novembre. Une décision prise "dans un souci d'apaisement".
Le sablier Côtes d'Armor de la Compagnie Armoricaine de Navigation à quai à Tréguier (22)
Le sablier Côtes d'Armor de la Compagnie Armoricaine de Navigation à quai à Tréguier (22) © Photo PQR / Le Télégramme - J.L. Le Roux
La CAN explique dans son communiqué qu'elle "comprend les craintes exprimées au cours de l’instruction du dossier", inquiétudes qui se sont manifestées dimanche dernier par une nouvelle manifestation rassemblant près de 5 000 opposants au projet à Lannion (22). La CAN estime pourtant avoir "répondu point par point aux questions des parties prenantes depuis 2010" ceci au cours "de moments de concertation et d’échanges instaurés dans ce dossier".

La compagnie, filiale du groupe Roullier, condamne "fermement" les actions des opposants menées ce lundi à Tréguier où le collectif "grain de sable" s'est introduit sur un site de l'entreprise sur le port de Tréguier (22) et a symboliquement "rejeté" du sable coquillier qu'ils estiment avoir été "volé" par la CAN.
Ces opposants avaient également annoncé de nouvelles actions à venir, ciblant les produits du groupe Roullier.

Dans son communiqué, la CAN rappelle que toutes les procédures de recours ont été déboutées et que lorsque le 7 et 8 septembre 2016 le navire Côtes de Bretagne est intervenu sur le site de prélèvement, c'était conformément aux autorisations qui avaient été délivrées en 2015 et après le rejet du dernier recours par le tribunal administratif deux jours plus tôt le lundi 5 septembre.

La CAN précise qu' "inscrite dans une démarche de dialogue et de compromis depuis le démarrage du dossier, l'entreprise a pris la décision, de manière à apaiser les tensions et à préserver la sécurité de ses sites et de leur environnement, de suspendre ses prélèvements en attendant la tenue du prochain comité de suivi qui se tiendra début novembre".

Une décision au lendemain d'une annonce d'inspection du chantier

Cette décision survient au lendemain de l'annonce par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal du lancement d'une inspection sur les conditions de réalisation de ce chantier. Une annonce faite à l'issue d'une rencontre ce mardi avec des élus locaux et le président de l'association du Peuple des Dunes, hostiles au projet.

Une inspection du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) va examiner dans les prochains jours les conditions de réalisation des deux premières campagnes d'extraction (le 7 et 8 septembre) réalisées par la CAN.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société