Paimpol : privée de débouchés, l'ostréicultrice livre ses clients à domicile

Paimpol : privée de débouchés, l'ostréicultrice organise un service de livraison à domicile / © Catherine Bazille - France Télévisions
Paimpol : privée de débouchés, l'ostréicultrice organise un service de livraison à domicile / © Catherine Bazille - France Télévisions

L'épidémie n'est pas sans conséquence pour les entreprises ostréicoles de la région. Certaines d'entre-elles ont vu leur carnet de commandes fondre comme neige au soleil. Des producteurs de Paimpol, qui ne réalisent plus que 2 % de leur activité, ont eu l'idée de la vente à domicile.

Par Jean-Marc Seigner avec KV


Depuis le 16 mars, cette entreprise ostréicole de Paimpol dans les Côtes d'Armor est pratiquement à l'arrêt. Il n'y a plus d'export, plus de commandes de la grande distribution, même la vente directe est au point mort. Un coup dur pour cette petite société de dix salariés. "Nous travaillons un produit vivant, nous sommes obligés de continuer la production, par contre le commerce est réduit à néant. Toutes les ventes vers les grossistes sont annulées et jusqu'au détail, puisque les marchés sont annulés. même à la boutique sur place, il y a très très peu de passage", explique Cécile Arin, l'ostréicultrice.
 

Les livraisons assurées à domicile en évitant tout contact


Alors pour préserver un semblant d'activité, et garder le contact avec ses clients les plus fidèles, elle assure désormais les livraisons à domicile. Les clients passent commande par téléphone et règlent également par ce biais. les livraisons sont assurées entre 10h et midi le matin. les sacs d'huîtres sont ainsi déposés dans les jardins. "On garde un petit contact visuel, remarque Cécile, "un petit coucou et un remerciement par la fenêtre, ça suffit. Ça permet à tout le monde de rester confiné au maximum chez soi."
 

Une activité, qui reste dérisoire pour l'entreprise


Ce nouveau service de vente à domicile est une démarche appréciée de tous ceux qui respectent un confinement des plus stricts. Mais des livraisons à domicile qui ne sont que gouttes d'eau dans l'océan, pour ces agriculteurs de la mer condamnés à gérer leurs parcs tout en étant privés de débouchés. 
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus