Covid-19 : la société Neeobreath invente un masque transparent et filtrant, réutilisable

Un masque anti-covid transparent réutilisable, présenté comme l'un des plus  filtrants du marché vient d'être lancé par la société Neeobreath, située à Quessoy (Côtes-d'Armor). Du 100% made in France et une innovation qui pourrait redonner le sourire à de nombreuses professions.

Dernier né de la Société Neeobreath de Quessoy (22) : le masque Cristal, transparent, filtrant et réutilisable.
Dernier né de la Société Neeobreath de Quessoy (22) : le masque Cristal, transparent, filtrant et réutilisable. © Jean-Marc Seigner- France3 Bretagne

Les masques de protection de Neeobreath ont déjà conquis la Marine nationale. Sa dernière innovation : le masque cristal.

Il pourrait bien séduire de nombreux professionnels de la santé ou de l'éducation, dans l'attente d'un produit transparent à la fois sûr et confortable.

"On voit de tout dans le milieu des masques actuellement. Moi, je voulais créer quelque chose de transparent et surtout efficace et sûr et de qualité française"précise son concepteur.

Sans aide et sans aucun concours extérieur, c'est en quatre mois que Guillaume Turbec a développé ce produit breveté, qui ne génère aucune buée grâce à quatre valves et un filtre parmi les plus performants du marché.

C'est un filtre virucide qui fonctionne sur un principe actif à base de cuivre et qui permet une utilisation de ce filtre sur une durée d'un mois. Il coûte 9 euros, avec un impact écologique minimum et des déchets réduits au maximum.

Guillaume Turbec , société Neeobreath

La société travaille actuellement à la création d'un filtre à base de fibres naturelles, 100% recyclables. Le moindre impact fait partie intégrante de la démarche de l'entreprise.

Le filtre virucide du masque Cristal, à base de cuivre, d'une durée d'un mois.
Le filtre virucide du masque Cristal, à base de cuivre, d'une durée d'un mois. © Jean-Marc Seigner France3 Bretagne

Guillaume Turbec souligne : "Un masque anti-covid n'est pas un accessoire de mode ou un gadget, c'est avant tout un dispositif respiratoire qui doit répondre à trois fondamentaux : la morphologie, la respiration et la mécanique de l'air. Pour concevoir mon produit, mon expérience dans le milieu de la plongée m'a ainsi beaucoup aidé!"

Ce masque transparent pourrait redonner le sourire et de l'air à de nombreuses professions, jusque-là entravées par le port du masque obligatoire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie