EHPAD. Trois hommes condamnés et écroués après avoir cambriolé des maisons de retraite en Bretagne

Des cambrioleurs, spécialisés dans le vol des coffres-forts de maisons de retraite, ont écumé une douzaine d'établissements en Bretagne et dans le Centre-Val de Loire. Ils ont été interpellés et incarcérés ce vendredi 1er septembre, après avoir reconnu les faits. Ils ont été condamnés à trois ans d'emprisonnement. Le préjudice s'élève à 15.000 euros en espèces et 65.000 euros d'objets divers.

Nuit du 3 au 4 août 2023. Un vol par effraction est commis au sein d’un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) du Quillo, dans les Côtes d’armor.

Des bijoux, de l’argent liquide et autres moyens de paiement sont dérobés dans le coffre-fort de la maison de retraite.

Un dernier vol fatal aux cambrioleurs

Un vol qui suit quatre autres faits commis dans des maisons de retraite depuis le 31 juillet 2023, dans les départements d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor.

Mais ce dernier va être fatal aux cambrioleurs. Saisis de l'enquête, les gendarmes des Côtes-d'Armor font le lien avec les quatre vols précédents.

"Le travail de recoupement des relais téléphoniques et d’étude des factures détaillées permettaient de présumer l’implication des titulaires des lignes dans d’autres faits commis dans les départements de l’Indre et de l’Indre-et-Loire", précise le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz.

Des maisons de retraite repérées comme isolées

Interpellés et placés en garde à vue le 28 août, trois voleurs ont reconnu leur implication dans douze cambriolages au total : ils dérobaient, de nuit, des coffres-forts dans des maisons de retraite repérées au préalable sur internet comme étant relativement isolées.

Lors des perquisitions dans leur chambre d'hôtel, les enquêteurs ont trouvé 72 bijoux dissimulés dans les pieds de lit et plus de 3.000 euros en espèces.
"Le préjudice des vols s’élève à près de 15.000 euros d’espèces dérobées et à plus de 65.000 euros au titre de la remise en état, précise le procureur dans son communiqué. De nombreux bijoux et moyens de paiement ont été également volés".

Trois ans de prison

Ce vendredi 1ᵉʳ septembre, les trois hommes, de nationalité roumaine et âgés de 43, 35, et 33 ans, ont été condamnés chacun à une peine de 3 ans de prison et, pour deux d'entre n'ayant aucune attache familiale en France, à une interdiction du territoire de dix ans.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité