Kirk Douglas : Le Viking de Fort La Latte s'est éteint !

Kirk Douglas et Janet Leigh dans le film "The Vikings" (1958) de Richard Fleischer / © picture-alliance //MaxPPP
Kirk Douglas et Janet Leigh dans le film "The Vikings" (1958) de Richard Fleischer / © picture-alliance //MaxPPP

L'acteur américain Kirk Douglas s'est éteint hier mercredi à l'âge de 103 ans. Il avait crée l'évenement au château de Fort La Latte (Côtes d'Armor), lors du tournage d'une scène mythique sur le sommet du donjon, lors du tournage du film "Les Vikings" en 1957.

Par Catherine Jauneau


La scène des Vikings, tournée dans le château de Fort La Latte, "avait nécessité six mois de préparation pour les décors du site", rappelle les propriétaires du site. Des milliers de figurants de la région avaient été mobilisés, les équipes de tournage avaient installé un village de bois dans le parc du château pour accueillir l'ensemble de la régie, dissimulé une partie des toîts du château, construit une potence dans la barbacane, ainsi qu'un bélier pour l'assaut final (qui lui, restera longtemps sur le site après le tournage).
Einar, fils de Ragnar, un vrai viking, avait été incarné avec perfection par l'acteur. On se rappelera aussi de la présence de Tony Curtis, fils illégitime de Ragnar dans le film. Les deux héros se disputant l'amour d'une belle esclave dans ce classique signé Richard Fleischer.

Fort La Latte a d'ailleurs accueilli de nombreux tournages comme le rappelle ce reportage.
 
Cinema en Bretagne Fort La Latte
 

Un coktail souvenir à Dinard


Au Grand Hôtel de Dinard, l'acteur avait séjourné durant le tournage des Vikings. Il y avait inventé un coktail qui porte encore son nom. Des photographies du tournage du film décorent les murs du bar où il avait pris ses habitudes.
 

Une légende d'Hollywood


Sa fossette au menton et son sourire en coin étaient aussi légendaires que ses films: l'acteur Kirk Douglas, fils d'immigrés juifs désargentés devenu une icône de l'âge d'or d'Hollywood, est mort ce mercredi 6 février à l'âge de 103 ans, a annoncé son fils Michael Douglas.
"C'est avec une immense tristesse que mes frères et moi vous annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 103 ans. Pour le monde, il était une légende, un acteur de l'âge d'or du cinéma (...) mais pour moi et mes frères, Joel et Peter, il était simplement papa", écrit Michael Douglas sur sa page Facebook. 

L'Académie des Oscars, qui devrait certainement lui réserver un hommage dimanche lors de sa grande cérémonie annuelle, elle s'est contentée de dire "au revoir à une légende d'Hollywood" avec une citation de Kirk Douglas lui-même rappelant qu'il avait voulu être acteur depuis l'école primaire.
Michael Douglas et son père Kirk à Hollywood aux Etats-Unis - Novembre 2018 / © AFP - V. Macon
Michael Douglas et son père Kirk à Hollywood aux Etats-Unis - Novembre 2018 / © AFP - V. Macon
 

Fils de chiffonnier juif


De son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, Kirk Douglas était né le 9 décembre 1916 à Amsterdam, petite ville de l'Etat de New York. Malgré son enfance misérable, ou peut-être à cause d'elle, ce fils de chiffonnier juif ayant fui la Russie n'avait d'yeux que pour le cinéma.
Après s'être enrôlé dans la Marine durant la Seconde Guerre mondiale, il décroche de petits rôles avant de rencontrer enfin le succès avec un rôle de boxeur acharné dans "Le Champion".

Hollywood lui ouvre ses portes et il enchaîne les films, une centaine au total, dont les meilleurs sont devenus des classiques: "20.000 lieues sous les mers" (1954), "Les Sentiers de la gloire" (1957) de Stanley Kubrick, qu'il retrouve pour "Spartacus"(1960) un péplum qui en fait une vedette mondiale.

Acteur engagé, proche depuis toujours des démocrates, Kirk Douglas a l'audace, en pleine chasse aux sorcières maccarthyste dans les années 1950, d'embaucher un scénariste figurant sur la liste noire des personnes accusées de sympathies communistes. Malgré la gloire, les succès et trois nominations dans les années 1950, il n'a jamais obtenu d'Oscar au cours de sa carrière, son grand regret.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus