Quintin : quatre garçons font un tour de Bretagne pour le sport et la recherche contre le cancer

C'est la belle histoire de quatre copains d'un même lycée costarmoricain, tous mordus de vélo. Ils s'organisent un défi sportif : le tour de Bretagne en 10 jours. Et puis ils lancent une cagnotte pour une cause humanitaire, histoire de se motiver !

1100 km autour de la Bretagne en 9 étapes
1100 km autour de la Bretagne en 9 étapes © Jean-Michel Piron / France 3 Bretagne
C'est Meven qui lance l'idée au lycée Jean XXIII à Quintin, celle d'un tour de Bretagne à vélo. Ce défi sportif intéresse Louis, Mathis et Théo. Tous ont 16 à 17 ans et ont tracé un itinéraire en forme de boucle autour de la Bretagne, sur six départements.
Itinéraire des lycéens: 1100 km en 9 étapes sur 10 jours avec une journée de repos à Baud
Itinéraire des lycéens: 1100 km en 9 étapes sur 10 jours avec une journée de repos à Baud © extrait de leur page Facebook En route !

Meven souhaitait aussi courir pour une cause humanitaire alors ils ont décider de soutenir la recherche contre le cancer, une maladie qui a touché Louis quand il avait 11 ans. Ce dernier en est resté handicapé d'une jambe. Les courses cyclistes sont aujourd'hui son grand bonheur, en handisport ou avec des valides. L'essentiel, c'est le sport.

Via les réseaux sociaux, sur Facebook et sur Instagram les quatres copains ont incité à alimenter une cagnotte au profit de l'ARC qui a grossi chaque jour un peu plus, au fur et à mesure des kilomètres avalés sur leurs neuf étapes. Tout au long du chemin, ce sont les parents qui ont assuré la sécurité et l'intendance comme pour des pros. Les amis étaient reçus par des amis ou de la famille tout autour de la Bretagne.Un reportage de Thierry Bréhier / Jean-Michel Piron / Nolwenn Jacob

Jeudi soir, les quatre copains ont rejoint Ploeuc-L'Hermitage, leur point de départ voici 10 jours. Leur compteur  kilométrique affiche plus de 1100 kms, celui de la cagnotte va bientôt franchir le cap des 5000 euros. Les dons sont possibles jusqu'au 17 août. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité vélo économie transports cancer