VIDEOS. Retour sur 40 ans d'Art Rock, le festival breton pluridisciplinaire

40 ans déjà que le festival Art Rock à Saint-Brieuc trouve son public. Un pari fou au départ devenu un incontournable pour les amateurs d'art, musiciens et artistes de tous horizons. Retour sur l'histoire singulière de ce festival.

Alors que le centre-ville de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) va vibrer aux sons des artistes du festival Art Rock du vendredi 26 au dimanche 28 mai, une fois de plus, comme depuis 40 ans, l'art sous toutes ses formes (expositions, danse, théâtre, arts de la rue, etc) va ravir le public hétéroclite venu des quatre coins de l'Hexagone.

Sous la direction de Carol Meyer et de la programmatrice artistique d'Alice Boinet, l'événement associatif et pluridisciplinaire devrait une nouvelle fois s'imposer comme une des références des festivals du Grand Ouest.

Mais comment est né et a grandi ce rendez-vous culturel devenu incontournable ?

À l'origine : les copains de Quessoy

En pleine effervescence rock des années 70, une bande de copains fonde en 1978 le festival folk du Botrel sur les hauteurs de Crezouard dans la petite commune de Quessoy au sud de Saint-Brieuc.  Ensemble, ils créent l'association Wild Rose, dont l’ambition est d’organiser des événements culturels en Bretagne : concerts, tournées et festivals. 

Deux figures de cette bande de copains, débordant d'idées et d'énergies, décident ensuite de se consacrer essentiellement à la création d'un festival à Saint-Brieuc : Jean-Michel Boinet et sa compagne, Marie Lostys. "Le couple, fou de culture et passionné, a su conjuguer art numérique, musique et a créé un événement pluridisciplinaire " témoigne Loïc Haffray, actuel président de Wild Rose. À ce jour, l'association pilote toujours le festival.

Naissance d'un festival ambitieux

Le projet du festival Art Rock voit donc le jour en 1983. Arts de la rue, musique, théâtre, danse... mais aussi l'art numérique et la gastronomie sont au programme. Pour les fondateurs, le festival a pour objectif de rendre la culture plus accessible et plus visible. 

Le festival Art Rock est avant tout une aventure associative, locale et indépendante

Loïc Haffray

Président de Wild Rose

La rencontre fait surgir la fête

Au fil des éditions, les concerts et animations présents partout, sur scène ou dans la rue, séduisent. Les festivaliers à la rencontre des virtuoses deviennent eux-mêmes, acteurs de l’évènement. C’est cette rencontre qui fait surgir la fête.

Et depuis 40 ans, l’événement a vu passer de nombreuses pointures nationales et internationales. Des artistes français de renommée s'y produisent, comme le danseur Philippe Découflé, les chanteurs Miossec, Orelsan, Catherine Ringer, Alain Bashung, Jean-Louis Aubert, Louise Attaque, Olivia Ruiz, Jeanne Added et beaucoup d'autres encore. La venue de Miles Davis en 1990 est l'un des temps forts de l'histoire du festival. Le concert dantesque de la Mano Negra et de son leader Manu Chao, en 1988, et la prestation de Björk, cette même année, restent gravés dans la mémoire du public.

80 000 spectateurs

Carol Meyer, directrice d’Art Rock, qui a succédé à Jean-Michel Boinet en 2018, sait le chemin parcouru depuis le début. "La première édition en 1983, ils étaient quelques centaines. Aujourd’hui, ils sont 80 000. C’est assez inimaginable. Ancré dans le paysage depuis 40 ans, le festival touche un public de génération en génération, à 80 % breton" souligne-t-elle.

On invite le spectateur à s'aventurer et à explorer des choses, passer du concert à l'expo par exemple… C'est l'ADN du festival.

Carole Mayer

Directrice d'Art Rock

Meilleur Festival Urbain de France

Le festival Art Rock remporte en 2018 le prix du Meilleur Festival Urbain de France.

En 2020, l'équipe du festival réalise un livre Art Rock, de 1983 à nos jours. L'ouvrage collectif retrace entre autres les liens particuliers que le festival a tissés avec des compagnies emblématiques comme Royal de Luxe ou La Fura dels Baus.

Les débuts du festival sont indissociables des spectacles de rue.

Loïc Haffray

Le président de Wild Rose

Pour les 40 ans du festival, les organisateurs et les bénévoles du festival Art Rock ont concocté un programme pour marquer l'événement. Parmi les artistes, Christine and the Queens, Benjamin Biolay, Hamza, Dinos, Adé, Silly Boy Blue, mais aussi de grands chefs étoilés... et pour clôturer le festival, une "surprise birthday party" le dimanche soir !