Trébeurden : le SOS des opposants à l'extraction de sable

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné
Un millier de personnes pour lancer un SOS contre l'extraction de sable en baie de Lannion
Un millier de personnes pour lancer un SOS contre l'extraction de sable en baie de Lannion © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME / B. Tréhorel

Ce dimanche, sur la plage de Tresmeur à Trébeurden (22), un millier de personnes se sont rassemblées pour protester contre l'extraction de sable coquillier en baie de Lannion.

Ils espéraient la venue de 800 personnes, ils en ont dénombré environ un millier, selon Philippe Soufflet, un des coordinateurs de l'action, qui s'exprime dans le Télégramme. 800 feuilles blanches ont été distribuées pour être placées au-dessus des têtes des personnes regroupées par lettre sur la plage afin de former un message "humain". 

Ce message "SAVE OUR SAND" (Sauvez notre sable) a été pris en photo et en vidéo afin de constituer "un dossier de presse qui sera remis aux différents médias et agences internationales présentes lors de la COP21, à Paris" précise Philippe Soufflet.

Ce millier de personnes a répondu présent à l'appel de plusieurs associations trégorroises de défense de l'environnement afin d'apporter son soutien au collectif du Peuple des dunes en Trégor, qui mène depuis des années un combat contre cette concession d'extraction de sable

Des incohérences environnementales

Comme le rapporte Ouest-France, les opposants présents ce dimanche veulent mettre en évidence les "incohérences" entre les discours sur la protection de la planète, au coeur de la COP21 et les actes comme celui du ministre Emmanuel Macron qui a signé le décret autorisant la Compagnie armoricaine de navigation à exploiter le gisement de sable.

Le Peuple des dunes en Trégor et les communes voisines se battent contre cette concession qui, de leur point de vue, constitue un danger à la fois pour le milieu naturel et les activités économiques du littoral de la baie.

Les arrêtés préfectoraux autorisant le début de l'exploitation doivent être signés dans les jours qui viennent.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.