Vidéo. Emmanuel Lepage, "un artiste peut passer une vie à traquer la mer pour la dessiner"

Publié le

L'auteur et dessinateur de bande dessinée Emmanuel Lepage entretient depuis ses plus jeunes années un lien passionné et essentiel avec la mer. Au fil de ses ouvrages, elle s'est imposée comme une source d'inspiration inépuisable. L'artiste nous raconte son émotion à "traquer" cette mer.

Emmanuel Lepage est né près de la mer et ne l’a jamais quittée. Enfant, il n’a pas appris à naviguer, mais il dessinait les bateaux. Quarante ans plus tard, l’élément maritime l’accompagne toujours au quotidien. L’auteur et dessinateur de bande dessinée vit dans les environs de Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes-d'Armor. Il s’impose régulièrement un rituel :

Quand je viens courir le matin près de la mer, cela me permet de rentrer dans une bulle de création. Je cours et les choses se mettent en place. Après, je vais dessiner.

Emmanuel Lepage,

auteur, dessinateur

"Quand je suis rentré de voyage, je n'ai plus dessiné la mer de la même manière"

L’artiste aime le voyage. C’est ce qui a nourri une grande majorité de ses ouvrages dont La lune est blanche.

"La chance que j’ai eue, c’est de pouvoir embarquer il y a 13 ans sur le Marion Dufresne, le bateau ravitailleur des terres Australes et pas sur n’importe quelle mer. Il s’agissait des 40ᵉ rugissants. La mer, là, j’ai pu la ressentir dans mon corps, dans ma chair. À bord d’un bateau, il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que regarder la mer. J’ai cherché des moyens graphiques de la représenter dans son mouvement. Quand je suis rentré de ce voyage, je n’ai plus dessiné la mer de la même manière".  

Emmanuel continue de décrire avec passion son rapport à la mer : 

Dans le dessin, ma relation à la mer, ce n’est pas quelque chose de compliqué. Je pense que je souffre moins en dessinant la mer qu’en faisant des personnages ou des villes par exemple. Je ne me lasse pas de dessiner la mer, on peut passer une vie à dessiner la mer. C’est un paysage en mouvement qui propose tellement de forme qu’un artiste peut passer sa vie à la traquer.

Emmanuel Lepage

auteur, dessinateur

Un dessinateur de BD artiste peintre

Non loin de chez Emmanuel Lepage vit Jean-Claude Fournier, dessinateur réputé de Spirou. Jean-Claude a connu Emmanuel adolescent, lorsqu’il venait chez lui chaque semaine pour être initié à l’art de la bande dessinée. Les deux artistes, au trait de crayon et au style différents, sont restés très amis. Jean-Claude Fournier raconte :

"Il y a une relation filiale avec Emmanuel. Je l’ai connu alors qu’il avait l’âge de mes enfants. Il est beaucoup plus artiste que moi. Moi, je suis un raconteur, je n’apporte pas d’effort particulier pour faire des belles aquarelles, mon souci, c'est d’être efficace et conteur. Alors que lui, il y a réellement un travail d’artiste peintre".

La rencontre avec Jean-Claude Fournier, mais aussi avec la navigatrice Isabelle Autissier est à retrouver dans l’émission Littoral consacrée à Emmanuel Lepage.

"Si je pouvais donner le mal de mer à mes lecteurs, j'adorerais ça"

Le spectacle de la mer vu de la terre, Emmanuel a pu l’expérimenter avec les phares, par exemple dans sa bande dessinée Ar-Men, l'enfer des enfers. Mais en étant embarqué, les choses sont plus complexes. Le bateau bouge et le dessinateur s’est plusieurs fois retrouvé confronté au mal de mer : "Le dessin révèle quelque chose de l’état dans lequel on est et c’est ça qui m’intéresse. Il doit être source d’émotion pour le lecteur et il dit ce que l’on ne peut pas dire par le texte. Si je pouvais donner le mal de mer à mes lecteurs, j’adorerais ça."

Peintre officiel de la marine

En 2021, Emmanuel Lepage a reçu le titre honorifique de Peintre officiel de la marine. Ce corps prestigieux de la Marine nationale s’était déjà ouvert à d’autres disciplines artistiques comme des sculpteurs, des photographes, des cinéastes, mais Emmanuel Lepage est le premier dessinateur de bande dessinée. "J’ai été un peu surpris quand on m’a proposé de postuler, n’ayant pas fait mon service au côté des militaires, mais en tant qu’objecteur de conscience. Cela n’a pas été un problème. C’est en tout cas une belle reconnaissance de mon travail et c’est surtout une proposition de voyage à vie". Grâce à ce titre, l’artiste reçoit chaque année plusieurs propositions d’embarquement à bord d’un navire de la marine nationale. "Mais il faut trouver le temps de partir plusieurs semaines en mission. Ça va venir…"

Pour l’heure, le dessinateur est de retour d’une nouvelle expédition sur ses iles fétiches, l’archipel des Kerguelen. Il a du pain sur la planche, plusieurs projets en tête et une folle envie de continuer à nous raconter avec talent ce lien si fort qui l’unit à la mer. On ne va pas bouder notre plaisir ! 

Les livres d'Emmanuel Lepage sont publiés aux éditions Futuropolis. 

Retrouvez l'ensemble des émissions Littoral sur la plate-forme france.tv

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité