REPLAY. Risque de coupures d'eau au robinet dans les Côtes d'Armor. Le JT France 3 Bretagne du lundi 26 septembre

Diffusé du au Publié le Mis à jour le

Les autorités appellent les particuliers et entreprises à faire un effort supplémentaire pour éviter les coupures d'eau au robinet. La Préfecture des Côtes d’Armor alerte, "un risque sérieux de rupture de l’alimentation en eau potable se dessine pour les dernières semaines d’octobre". C'est l'info développée dans votre JT 19/20 Bretagne de ce lundi 26 septembre.

Dans un communiqué publié ce 26 septembre 2022, la Préfecture des Côtes d’Armor alerte, "un risque sérieux de rupture de l’alimentation en eau potable se dessine pour les dernières semaines d’octobre". Les pluies de ces derniers jours sont insuffisantes pour recharger les cours d’eau. Les autorités appellent les particuliers et entreprises à faire un effort supplémentaire pour éviter les coupures au robinet.

Risque de coupure d'eau au robinet dans les Côtes d'Armor

Les pluies de ces dernières heures et celles qui sont annoncées pour les prochains jours  sont trop éparses et irrégulières pour inverser la tendance.

Le comité de gestion de la ressource en eau a analysé la situation. ' Un risque sérieux de rupture de l’alimentation en eau potable se dessine pour les dernières semaines d’octobre'.

Les particuliers, dont la consommation représente près de 65 % de la totalité des besoins sont invités à "participer activement à cet effort en respectant les mesures de restriction et en ayant une consommation quotidienne de l’eau potable la plus raisonnable possible".

La Préfecture estime qu’en adoptant des gestes et des équipements économes, chaque habitant pourrait économiser 15 litres par  jour, soit l’équivalent de 8 % du besoin journalier,  5 000 à 10 000 m3/jour, c’est l’équivalent de l’usine de Pont Querra sur le Lié.

À lire : Sécheresse. Un "risque sérieux" de rupture de l'alimentation en eau dans les Côtes d'Armor

Dans l'actualité également : la 8e vague Covid

Au chapitre santé, la reprise des contaminations à la covid 19, avec la rentrée, la 8e vague est bien là, en particulier chez les plus jeunes. La situation reste sous contrôle à l'hôpital, néanmoins les professionnels de santé appellent à la prudence.

Le directeur général de la santé Jérôme Salomon l'a confirmé ce jeudi, et la Bretagne n'est pas épargnée. Depuis la rentrée, le taux d'incidence a doublé dans la région, les jeunes de moins de 20 ans sont les plus touchés.

Le taux d'incidence repart à la hausse. Si la Bretagne enregistrait 14.815 nouveaux cas positifs depuis le 30 août dans le point de situation dressé le 13 septembre relevant un taux d’incidence à 213,1 cas pour 100 000 habitants (+ 36,9 points), les chiffres ne cessent depuis de grimper.

À lire : Covid-19 : comment la 8e vague sème la pagaille parmi les plus jeunes en Bretagne

Ouessant, à l'écoute du Breton

À Ouessant, un musicien s'intéresse aux derniers habitants de l'île parlant breton. Il a retrouvé des enregistrements datant des années 80 et demande l'aide des îliens pour les comprendre et les analyser, car le Breton parlé sur Ouessant a ses particularités.

Suivez notre JT régional, 19/20 Bretagne, en direct sur notre plateforme France.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité