[Etude CEVIPOF] Election présidentielle : Macron en tête, Le Pen éliminée au 1er tour en Bretagne

© MaxPPP
© MaxPPP

Selon une enquête réalisée par le CEVIPOF sur les intentions de votes en Bretagne lors de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron arriverait en tête au premier tour. Marine Le Pen ne serait pas qualifiée pour le second tour dans la région.

Par Lucas Hobé

À un peu plus de deux mois du premier tour de l'élection présidentielle en France, le CEVIPOF a réalisé une enquête sur les intentions de vote des Français, région par région, en fonction de deux cas : la présence et l'absence de François Bayrou dans la course à l'Elysée. 

Les résultats en Bretagne sont nettement différents de ceux obtenus au niveau national. Les Bretons, à la différence de la majorité des Français, voteraient majoritairement en faveur d'Emmanuel Macron. Le candidat d'En Marche recueillerait selon l'enquête du CEVIPOF 27,5% d'intentions de vote au premier tour, si François Bayrou ne se présentait pas à l'élection présidentielle. 
 

Il devancerait le Finistérien Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste, qui serait plébiscité par 21% des électeurs. Si les Bretons étaient les seuls à voter au premier tour, Emmanuel Macron et Benoit Hamon seraient les deux candidats qualifiés pour le second tour. 

"La région qui voterait le moins pour Marine Le Pen"

François Fillon, ébranlé par l'affaire dite du "Penelopegate", arriverait juste derrière avec 20% des voix. De son côté, Marine Le Pen ne serait créditée que de 16% des votes dans la région. La candidate du Front National arrive pourtant en tête des intentions de vote au premier tour au niveau national avec 26% des suffrages, devant Emmanuel Macron (23%) et François Fillon (18,5%).
 
"La Bretagne est étonnante parce qu'elle multiplie les records par rapport aux autres régions de France. C'est la région qui très nettement voterait le moins pour Marine Le Pen et qui donne à Emmanuel Macron sa meilleure performance. Ce n'est pas une région qui est désobligeante avec François Fillon. Benoît Hamon obtient un score tout à fait correct par rapport à sa moyenne nationale. C'est une région qui privilégie les grandes forces politiques traditionnelles et qui résiste aux extrêmes" détaille Brice Teinturier, Directeur général délégué d’IPSOS, partenaire de l’étude.
Interview de Brice Teinturier, Directeur général délégué d’IPSOS, partenaire de l’étude

Avec Bayrou candidat, Fillon et Hamon à égalité 

En cas de candidature de François Bayrou, Emmanuel Macron resterait en tête des intentions de votes au premier tour de l'élection présidentielle en Bretagne mais aurait un score moins important (24%). 

Mais l'identité du deuxième candidat qualifié pour le second tour serait incertaine. Dans la région, Benoit Hamon et François Fillon recueilleraient tous les deux avec 19,5% des suffrages. La présence du Président du Mouvement démocrate (crédité de 7,5%) dans la course à l'Elysée ferait perdre 1,5% des voix à Hamon et 1% à Fillon. 


Selon l'enquête du CEVIPOF, Marine Le Pen n'obtiendrait plus que 15% des intentions de vote en Bretagne en cas de candidature de Bayrou. Au niveau national, la Présidente du Front National resterait cependant en tête (25%). Au second tour, elle serait également confrontée à Emmanuel Macron (20%) si François Bayrou était candidat.



Méthodologie : Réalisée du 7 au 12 février, l'enquête du CEVIPOF s'appuie sur 912 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de population de la région Bretagne âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. Dont 650 personnes certaines d’aller voter à l’élection présidentielle. 
 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus