Apres l'incendie de 2018, une nouvelle usine Marine Harvest verra le jour à Landivisiau

Marine Harvest va construire une nouvelle usine à Landivisiau. L’été dernier, son unité finistérienne avait été détruite par un incendie. Avec ce nouveau projet, la société norvégienne spécialisée dans le saumon fumé annonce le maintien de 166 emplois. 106 seront supprimés. 

© France 3 Bretagne

La société norvégienne a donc annoncé ce jeudi 23 mai la construction d’une nouvelle usine à Landivisiau. Les travaux devraient commencer fin 2019 et les premiers saumons fumés seront produits début 2021. Saumon "d’excellence à destination du marché français" précise le groupe. 2000 tonnes par an dans un premier temps, 3000 tonnes à partir de 2022.

L’activité permettra de maintenir 166 emplois à Landivisiau, là où l’été dernier, un incendie d'origine accidentelle avait détruit dans sa quasi-totalité la précédente usine du groupe. La nouvelle unité devrait permettre de maintenir une partie des emplois mais 106 postes seront supprimés.
 
En juillet 2018, un incendie avait détruit le site de Marine Harvest Kritsen à Landivisiau
En juillet 2018, un incendie avait détruit le site de Marine Harvest Kritsen à Landivisiau © Aurélien Pouliquen

En 2013, Marine Harvest avait fermé deux sites dans la région. A Chateaugiron en Ille-et-Vilaine et à Poullaouen dans le Finistère. 450 emplois avaient été supprimés.

En attendant que sa nouvelle usine soit opérationnelle, le groupe annonce que des études sont en cours pour installer une partie de la production dans les anciens locaux vacants de Gad à Lampaul-Guimilliau

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi agro-alimentaire agriculture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter