Air Breizh annonce une qualité de l'air dégradée pour mardi 2 avril

L'Observatoire "Air Breizh" fait passer les indicateurs au voyant au jaune pour mardi 2 avril dans les départements du Finistère et du Morbihan. En cause, la présence d'ozone qui est susceptible de causer des inflammations du système pulmonaire.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Sur son site internet, l'Observatoire "Air Breizh" informe que les stations de surveillance de la qualité de l'air de Vannes, Lorient, Quimper et Brest font passer les voyants au jaune pour pollution à l'ozone.

D'après Air Breizh, il s'agit d'un "polluant secondaire", c’est-à-dire qu’il "n’est pas rejeté directement dans l’atmosphère, mais qu’il se forme par réaction photochimique (en présence des rayons UV du soleil)". De l'ozone qui est lié d’origine automobile et industrielle. Un polluant qui se situe dans l'atmosphère jusqu'à 10 kilomètres d'altitude.

À LIRE : Pollution de l'air. La Bretagne, malade de l'ammoniac

Quelles raisons à cette dégradation de l'air ?

Une situation plutôt inédite compte tenu des épisodes pluvieux que connait la région. Mais les quelques éclaircies pourraient en être à l'origine. Des alertes à l'ozone qui ont déjà été déclenchées jeudi dernier pour le Finistère et le Morbihan. L'absence de vent sur ces deux départements pourrait faciliter ce processus de formation de l'ozone.

Air Breizh précise que "bien qu'en Bretagne, les dépassements de seuils réglementaires pour ce polluant soient relativement rares depuis ces dernières années, il n’en demeure pas moins que les niveaux de fond quotidiens restent plus élevés que dans d’autres régions."

A LIRE AUSSI : Avec la chaleur, la pollution à l'ozone augmente

Selon le ministère de l'Écologie, l’ozone a un impact important sur la santé. "Il peut pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire et provoquer une réaction inflammatoire bronchique au niveau cellulaire, d’où une toux sèche et une gêne respiratoire." 

Il est donc conseillé aux personnes fragiles ou allergiques de privilégier des sorties courtes, plutôt en matinée ou en fin de journée, et d'éviter les pratiques sportives intenses.