Brest. L'arrivée de Guirec Soudée, encore repoussée de quelques jours

L'arrivée du rameur était estimée entre ce dimanche 26 et mardi 28 septembre à Brest. Un pêcheur entré en contact avec lui ce samedi 25, a permis de localiser Guirec Soudée à 100 milles nautique d'Ouessant ; encore bien trop loin. Son arrivée est repoussée en milieu de semaine prochaine au plus tôt.

Guirec Soudée approche doucement des côtes bretonnes. Ce samedi 25 septembre, un pêcheur a permis de le localiser, à 100 milles nautiques à l'ouest de l'île d'Ouessant. 

Encore bien trop loin pour assurer une arrivée à Brest entre dimanche 26 et mardi 28 septembre. Selon ses estimations, le rameur n'atteindra pas la terre ferme avant le milieu de semaine prochaine. 

Des conditions météo défavorable

"Les forts courants expliquent certainement cette avancée à petit pas", indique l'équipe de Guirec Soudée, qui le surveille tant bien que mal depuis la terre.

D'autant que les conditions météorologiques ce dimanche soir s'annoncent également mauvaises, avec une forte houle attendue lundi et mardi. 

Face à ces prévisions, l'équipe du navigateur breton avait d'ailleurs pris la mer ce samedi 25 septembre au matin à bord d'un canot de la SNSM pour tenter de le localiser et l'alerter. 

Il était prévu que Guirec Soudée soit remorqué, avec son accord, jusqu'à Brest. Au vu de cette nouvelle position, le dispositif est levé. Le rameur poursuit finalement sa route, à bout de bras. 

Un périple semé d'embûches

"L’aventure de Guirec malmène nos nerfs jusqu’au bout", déclare Alice Claeyssens, membre de son équipe. Du début jusqu'à la fin, le Costarmoricain aura eu les éléments contre lui

Parti de Cap Cod dans le Massachusetts (États-Unis), Guirec Soudée avait d'abord été entraîné vers le Canada, confronté aux courants des marées. Après une forte tempête, il rame également depuis le 3 juillet sans aucun moyen de communication directe.

Son équipe compte désormais sur la Marine nationale, qui prévoit un survol de la zone dimanche 26 septembre dans l'après-midi, pour lui communiquer toutes les données météo nécessaires. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aventure sorties et loisirs exploit société sports nautiques sport