Brest. La SNSM lance un appel aux dons pour financer une nouvelle vedette

La SNSM de Brest cherche de l'argent pour financer son nouveau bateau école. L’ancien, connu sous le nom de 314, est au bout du rouleau. Un projet de nouvelle vedette est en cours, mais il coûte 100 000 €.

 La SNSM souhaite remplacer la 314 par une vedette en aluminium de 8 mètres, avec un moteur hors-bord.
La SNSM souhaite remplacer la 314 par une vedette en aluminium de 8 mètres, avec un moteur hors-bord. © Valérian Morzadec-France Télévisions

La 314, vedette de la SNSM de Brest, aura formé des centaines de sauveteurs en mer, principalement les jeunes nageurs-sauveteurs qui surveillent les plages en été. Mais après 50 ans de travail, il est temps que la SNS 314 laisse la place à un  bateau plus récent.

"Elle a fait son temps, on a énormément de frais dessus, explique Patrice Primel, directeur de centre de formation SNSM de Brest. Il y a trois ans, on a eu 10 000 € de frais, puis 2 000 € il y a trois ans. Il est temps d’arrêter les frais et de penser à du neuf."

Sortie d'une vasière et restaurée en 2001

Déjà en 2001, la 314 avait connu une nouvelle vie. Les bénévoles de la SNSM l’avaient sortie d’une vasière, puis restaurée pendant 18 mois. Aujourd’hui, la SNSM souhaite la remplacer par une vedette en aluminium de 8 mètres, avec un moteur hors-bord.

Un projet est en cours au chantier Bord à bord de Plestin-les-Grèves dans les Côtes d’Armor, pour un montant de 100 000 €.

On doit le financer en interne, avec les institutionnels et le 3è poste, ce sont les dons.

Michel Le Saout, sauveteur en mer et chargé du projet de nouvelle vedette.

Dons en ligne

Une cagnotte en ligne est donc lancée. L’association espère en récolter 50 000 € après une année noire puisque l’annulation des fêtes maritimes de Brest lui a fait perdre une part importante de ses dons.  

La 314 servira encore à faire passer le permis des stagiaires formés à la SNSM ou pour la dispersion des cendres d’un défunt en mer. On la retrouvera aussi pour la sécurisation de manifestations nautiques.
C’est ce qu’on appelle une retraite active.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fêtes maritimes de brest 2020 fêtes locales événements sorties et loisirs sauvetage faits divers mer nature jeunesse société famille covid-19 santé