Cet article date de plus de 6 ans

Brest : vente exceptionnelle de 17 manuscrits des Etats généraux de Bretagne

Ce mardi à Brest se prépare une vente aux enchères exceptionnelle d'ouvrages rares parmi lesquels 17 volumes des États généraux de Bretagne de 1730 à 1774. Une mine d'information sur la vie de la province sous le règne de Louis XV qui ne manquera pas d'intéresser tous les passionnés d'histoire.
Les États de Bretagne sont la cour souveraine du Duché créée à la suite de l'Union de la Bretagne et de la France par le mariage d'Anne de Bretagne avec Charles VIII puis de Louis XII. Cette institution qui rassemblait des représentants des trois états (noblesse, clergé et tiers état) qui se réunissaient une fois tous les deux ans et qui avait pour compétence de définir la politique judiciaire, administrative, financière et politique de la province. "C'était comme un petit gouvernement à l'échelle locale" explique maître Yves Cosquéric, commissaire-priseur à Brest.

Une page de l'histoire bretonne

Ainsi, les 17 volumes, mis en vente ce mardi après-midi à Brest, rendent compte de toutes les problématiques abordées lors des États généraux qui se sont déroulés de 1730 à 1774 ce qui recouvre pratiquement tout le règne de Louis XV. Ce qui fait dire à Yves Cosquéric que tous ces manuscrits, sont une mine d'informations exceptionnelle "toute la vie de la Bretagne est racontée dans ces ouvrages, à une époque, explique-t-il, où on commence à oser dire au roi, au pouvoir central qu'il y a des problèmes. Les propos peuvent être plus revendicatifs. Ce sont les prémices de la révolution".

Un lot unique

Pour les historiens, ces ouvrages constituent donc un véritable trésor, d'autant plus important que bon nombre de ces manuscrits ont disparu lors du tragique incendie qui a ravagé le Parlement de Bretagne en 1994. Ils sont la propriété d'un collectionneur privé qui dans un souci de conservation a souhaité vendre les 17 volumes in-folio en un seul tenant. La valeur de ce lot a "raisonnablement" été estimée, explique le commissaire-priseur, entre 80 et 100 000 euros.

Histoire et voyage

Beaucoup d'autres ouvrages seront également mis aux enchères lors de la vente qui se déroulera à partir de 14h45 à Brest, 13 rue de traverse. Les 17 manuscrits faisaient partie d'une bibliothèque qui comptaient plus de 200 livres, certains rares, notamment des Atlas, des Dictionnaires de marine et Récits de voyages.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture histoire