Clio 1, Peugeot 205 GTI : pourquoi ces voitures "young-timers" attirent de plus en plus les collectionneurs ?

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Les "young-timers", littéralement "jeunes anciennes", sont des voitures des années 1980-2000. Pas encore considérées comme véhicules anciens, elles séduisent malgré tout un large public de collectionneurs. Notamment des jeunes, fans de mécanique et attirés par le prix abordable de ces automobiles au style modeste. ©Florence Malésieux et Paul Drezet / France 3 Bretagne

Les "young-timers", littéralement "jeunes anciennes", sont des voitures des années 1980-2000. Pas encore considérées comme véhicules anciens, elles séduisent malgré tout un large public de collectionneurs. Notamment des jeunes, fans de mécanique et attirés par le prix abordable de ces automobiles au style modeste.

« Quand elles sont sorties, on ne les aimait pas forcément. Mais, maintenant, on aime beaucoup leur forme, leur style » : Peugeot 106, Clio 1 ou encore 205 GTI sont sûrement des modèles de voitures qui rappellent des souvenirs à bon nombre de personnes.

Ces véhicules emblématiques des années 1980-1990-2000 sont aujourd’hui appelés « young timers ». Ces « jeunes vieilles » voitures suscitent un engouement, notamment chez les quinquagénaires et sexagénaires, plein de nostalgie.

VIDÉO. Un défilé de 900 véhicules de collection pour la 42ᵉ édition du Tour de Bretagne (francetvinfo.fr)

Pas besoin d'avoir une Ferrari pour avoir une voiture qui claque

Sébastien Danguy des Déserts, illustrateur fan de "young-timers"

« Ce sont des voitures relativement communes mais qui nous ont marqués. Mon frère avait une 205 GTI noire. Pour moi, c’est une madeleine de Proust. Pas besoin d'avoir une Ferrari pour avoir une voiture qui claque » assure Sébastien Danguy des Déserts, dessinateur et admirateur de young-timers.

Des voitures à la mécanique abordable

La 205 GTI incarne l’époque des petites sportives, dans les années 1980. « Encore aujourd’hui, elle fait beaucoup parler d’elle. Elle est beaucoup collectionnée. En 1984, Peugeot a sorti cette bombe avec un prix très concurrentiel et tout le monde a dit, j'en veux une. On peut totalement rouler en 205 GTI aujourd'hui, on peut faire de la route avec, il n'y a aucun problème » analyse Laurent Nicolas, Président de l'association Pratique des Sports et Deux la Mécanique. 
Les véhicules de collection bannis des grandes villes ? Inquiétude en Bretagne (francetvinfo.fr)

Au premier festival Méca Fête, salon en plein air de voitures emblématiques organisé à Plouédern dans le Finistère en juin 2024, plus de 150 véhicules dont une grande partie de « young-timers » étaient présents. Pour le plus grand bonheur des collectionneurs, dont certains sont très jeunes.

Ces automobiles vieilles de 40 ans charment des vingtenaires par leur look modeste, leur longévité mais aussi et surtout par la mécanique qu’elle demande.

« Les voitures de maintenant, ce n’est que de l’électronique. On doit aller presque tout le temps dans un garage en cas de problème. Là, on peut ouvrir le capot, changer les pièces nous-mêmes et elles sont vraiment moins chères » détaille Logan, jeune propriétaire d’une Clio 1.

"Le charme de son côté authentique"

« On a aussi la passion de conduire des véhicules qui procurent un minimum de plaisir. Et puis le charme de son côté authentique. Sous la pluie, avec une voiture ancienne, il va falloir réduire sa vitesse, faire les réglages d’allumage, des soupapes, des pneus. Alors que sur les voitures assistées, tu appuies sur trois boutons et c’est fait » raconte Alexandre, conducteur d’une petite 106 kid. 

Un temps démodées et déclassées, ces young-timers « qui font du bruit, tombent en panne mais qui possèdent un style atypique et présentent des atouts économiques » sont aujourd’hui iconiques, bientôt au même titre que les voitures anciennes. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité