Météo. "Autour des 30°C cinq jours d'affilée à Brest, un phénomène rare", selon Météo France

Le beau temps et la chaleur étaient attendue depuis des semaines, et ils sont au rendez-vous depuis quelques jours. Et pour une fois la pointe bretonne n'est pas en reste avec des températures autour des 30°C plusieurs jours durant. Un phénomène assez rare selon les prévisionnistes de Météo-France.
Illustration. Rappel : les températures indiquées par les sites météo sont prises à l'ombre sous abri
Illustration. Rappel : les températures indiquées par les sites météo sont prises à l'ombre sous abri © D. Meyer - AFP

Même s'ils ne présentent pas tous les mêmes températures pour la Bretagne, tous les sites de prévisions météo s'accordent pour dire que la Bretagne va connaître une semaine particulièrement chaude avec des températures parfois au-dessus des 30°C sur une bonne partie de la région.

"Des températures au-dessus de 30°C à Rennes, ce n'est pas si rare, précise Franck Baraer, prévisionniste à Météo France Rennes, cela arrive une dizaine de jours par an en moyenne. Ce qui est beaucoup moins fréquent, c'est 30°C et plus à Brest, c'est une fois ou deux en moyenne par an".

Là, on a quand même cinq jours d'affilée entre dimanche et jeudi, de températures prévues autour de 30°C et plus à Brest et sur la pointe bretonne. Et ça, c'est vraiment rare.

Franck Baraer, prévisionniste à Météo France

Et de nous citer, en consultant ses archives, des épisodes continus de fortes chaleur similaires sur Brest, en juillet 2006, août 203, juillet 1990 et juillet 1983, soit quatre en un peu moins de 40 ans.

La Chaîne météo souligne dans un tweet posté ce dimanche 18 juillet, le même phénomène de forte chaleur pour les jours à venir sur l'ouest de la Bretagne.

Des températures au-dessus de 30°C déjà constatées ce dimanche.

 

Des températures ressenties bien au-dessus des 30°C ? 

Alors que la Chaîne Météo annonce que les températures ressenties pourront aller jusqu'à 39°C à Brest et 34°C à Rennes ce lundi après-midi, le prévisionniste de Météo France est plus mesuré, indiquant qu'elle sera de 33°C - 34°C maximum, "ce qui est déjà pas mal, précise le prévisionniste qui rappelle que les températures minimales seront de 18°C la nuit, c'est à dire la température maximale que l'on avait du mal à avoir il y a encore quelques jours".

"La température ressentie n'est que le résultat d'une  formule mathématique. Ça permet de relativiser et ce n'est qu'une indication de l'impresion ressentie par les gens. Elle est souvent indiquée en hiver, surtout pour l'effet de froid que peut apporter le vent. L'humidité ambiante joue l'été et ces jours-ci elle est peu importante. Par contre, Brest va connaître l'effet du vent de sud-est qui est rare et qui va jouer sur la température" explique Franck Baraer.

Un phénomène expliqué par son collègue Michel Aïdonidis, chef du centre Météo France de Brest. Le vent de sud-est qui passe au-dessus des Monts d'Arrée, peut rajouter jusqu'à trois degrés sur la région brestoise.

durée de la vidéo: 01 min 18
Michel Aïdonidis, chef du centre Météo France de Brest, explique le rôle du vent dans les températures élevées

Pour autant, ajoute le prévisionniste brestois, le record de 35°C mesuré à Brest de 1945 ne risque pas de tomber. Même s'il ne retrouve qu'en 1955, un phénomène identique de trois jours d'affilée au-dessus de 30°C comme vont le vivre les Brestois, selon lui.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo