Pêche. La plainte de l'association Bloom contre Hervé Berville classée sans suite

La plainte déposée par l'association Bloom auprès de la Cour de justice de la République et visant le secrétaire d'Etat chargé de la Mer, Hervé Berville, a été classée sans suite, a appris l'AFP de source judiciaire.

La plainte déposée par l'association de protection de l'océan Bloom auprès de la Cour de justice de la République (CJR)  et visant le secrétaire d'Etat chargé de la Mer, Hervé Berville, a été classée sans suite, a appris, ce 16 mai, l'AFP de source judiciaire.
Selon cette source, la commission des requêtes a classé cette plainte le 17 avril, estimant qu'elle ne comportait pas d'éléments de nature à caractériser une infraction.

Lire : Pêche. "Mensonges" et "irresponsabilité politique", l'association Bloom porte plainte contre Hervé Berville

Bloom y dénonçait les propos du secrétaire d'Etat concernant le "plan d'action pour l'océan" publié par la Commission européenne le 21 février 2023, qui selon ses propos allait "condamner la pêche artisanale française et l'amener à disparaître, pas dans dix ans, demain".

"Le feu aux poudres"

Ce plan d'action, qui rappelle aux Etats le droit européen existant, notamment concernant la nécessité d'interdire le chalutage de fond dans les aires marines protégées, n'est pas contraignant.

L'ONG affirmait que les "propos irresponsables" du secrétaire d'Etat à la Mer, tenus plusieurs fois sur fond de mobilisation des pêcheurs, avaient mis "le feu aux poudres, et généré un désordre aux conséquences graves", allant jusqu'à l'incendie des bureaux de l'Office français de la biodiversité (OFB) à Brest dans la nuit du 30 au 31 mars.

Selon l'association, Hervé Berville aurait enfreint la loi sur la liberté de la presse et la loi relative à la transparence de la vie publique de 2013 qui "impose aux membres du gouvernement d'agir avec responsabilité, en faveur de l'intérêt général et du débat démocratique".

(Avec AFP)

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité