• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Camaret (29) : une transatlantique pour rejoindre les JMJ au Panama

Des marins, pèlerins, prêt à partir sous la protection de la vierge / © Claire Louet - France 3 Bretagne
Des marins, pèlerins, prêt à partir sous la protection de la vierge / © Claire Louet - France 3 Bretagne

Cinq mois en mer pour rejoindre l'Amérique centrale. C'est l'aventure, de dix-sept jeunes Chrétiens, qui s'apprêtent à voguer vers les JMJ, les Journées Mondiales de la Jeunesse, organisées au Panama du 12 au 27 janvier 2019. Ils partent de Camaret, dans le Finistère, pour cette transatlantique

 

Par Krystell Veillard


Ils sont dix-sept, ont tous moins de trente ans, et ils ont décidé de prendre la mer. En commun, ils ont la religion et la foi chrétienne, mais pas forcément l'océan. Certains sont en effet expérimentés, d'autres n'ont jamais navigué de leur vie. Ces pèlerins viennent de tout le grand ouest et de la région parisienne, étudiants ou jeunes actifs, et ils ont envie de larguer les amarres. Rallier le Panama par la mer, pour faire une pause. S'arrêter pour réfléchir et prier. Une pause, qui prend la forme d'une sacrée aventure vers l'Amérique centrale, comme l'explique François : "Déjà l'aventure c'est le voyage, parce que c'est une aventure en soi, et puis il y a l'aventure humaine parce qu'on ne se connaît pas et on va apprendre à se connaître... dans des bateaux un peu petits, on va rencontrer plein de communautés religieuses."
 
La procession des jeunes pèlerins avant d'embarquer / © Claire Louet - France 3 Bretagne
La procession des jeunes pèlerins avant d'embarquer / © Claire Louet - France 3 Bretagne
 

Une expérience maritime, humaine et spirituelle 


Ces dix-sept jeunes Chrétiens partent de Camaret, dans le Finistère, à bord de trois voiliers pour cette expérience humaine et spirituelle qu'ils préparent depuis six mois. Pour quelques uns, comme Clémence, qui conçoit que ce projet étonne, il s'agit aussi d'apprendre à naviguer : "C'est pas seulement la religion, dans tout ça il y a aussi notre désir d'apprendre à naviguer, de vivre une vraie expérience maritime. Et puis bien-sûr, on se dit qu'on a la chance d'être accompagné par Jésus, par l'Esprit Saint, par Marie, ce qui nous fortifie encore plus. On ne se croit pas invincible, mais au moins on sait qu'on ne sera pas tout seul, même si on est au milieu de l'océan, loin de toutes civilisations... avec le mal de mer !"
 
Photo de groupe avant le départ / © Claire Louet - France 3 Bretagne
Photo de groupe avant le départ / © Claire Louet - France 3 Bretagne
 

150 jours de mer pour voir le pape


Une transatlantique ponctuée de nombreuses escales, dont La Corogne d'abord, pour un premier arrêt à Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite les bateaux mettront le cap sur Porto, Lisbonne, et puis les Canaries et Dakar, ensuite sur Le Cap Vert, la Barbade et enfin La Guadeloupe... soient 150 jours de mer pour une arrivée prévue mi-janvier au Panama. Les Journées Mondiales de la Jeunesse, s'y déroulent du 12 au 27 janvier 2019. Et là le but c'est bien de rencontrer le pape.

 

Le reportage à Camaret (29) de Claire Louet et Julien Le Bot

Camaret (29) : une transatlantique pour rejoindre les JMJ au Panama
Le reportage à Camaret (29) de Claire Louet et Julien Le Bot - Interviews : François Dubois, pèlerin nantais - Jean-Yves Robert, skipper du bateau "Ker Maï" briochin - Clémence Tercinier, pèlerine mancelle

 

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus