Crise porcine : des éleveurs finistèrien posent un ultimatum à l’Etat

Mobilisation des éleveurs le 21 juillet 2015 à Saint-Brice-en-Coglès / © S. Salliou
Mobilisation des éleveurs le 21 juillet 2015 à Saint-Brice-en-Coglès / © S. Salliou

A la veille de la cotation au Marché du Porc Breton, les éleveurs porcins de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs du Finistère ont lancé un ultimatum jusqu'à jeudi fin de matinée. Ils exigent que l’Etat débloque la situation des éleveurs pris en otage par les industriels depuis lundi dernier.

Par Thierry Peigné

Les éleveurs porcins du Finistère mettent la pression. Dans un communiqué, la FDSEA et JA du Finistère alertent les pouvoirs publics sur leur incapacité à répondre des actes des producteurs "en l’absence d’actions efficaces de la part de l’Etat permettant d’enlever les carcasses et les porcs qui saturent le marché et les exploitations".

Plus de 100 éleveurs de porcs se sont réunis mardi soir devant la préfecture de Quimper, pour alerter l’Etat sur les distorsions de concurrence entre les différents pays européens. Les éleveurs sont "plus que jamais désespérés d’être toujours les variables d’ajustement d’un système qui n’est plus vivable".

Suite à cette action de mardi soir, la préfecture du Finistère a déposé plainte pour outrage au drapeau et dégradation de bien public.

Ce mercredi les éleveurs porcins finistériens appellent à un rassemblement à Plabennec, à 21h30 à proximité de la permanence du député Jean-Luc Bleunven (DG).

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus