Vidéos des gilets jaunes par milliers à Langueux, des affrontements à Quimper

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Thiébaut
Ronan Kerdraon a décidé d'offrir une solution de repli au Gilets jaunes.
Ronan Kerdraon a décidé d'offrir une solution de repli au Gilets jaunes. © Marc-André Mouchère

A Langueux, les gilets jaunes forment un immense rassemblement de plusieurs milliers de manifestants. A Quimper, une voiture a heurté 2 policiers. A Brest une manifestante a été blessée par un véhicule samedi matin. A Rennes, des gilets jaunes annoncent vouloir bloquer les dépôts de carburants.
 


 17h30 à Langueux : une marée jaune

La convergence de 2 cortèges de gilets jaunes des Côtes d'Armor, celui de Trémuson et de celui de Plestan, a donné naissance à un immense rassemblement dans la zone commerciale de Langueux. De 5000 à 10 000 manifestants sont présents ce soir. Certains annoncent vouloir passer la nuit sur place.

 
Une marée de gilets jaunes dans la zone commerciale de Langueux. Une manifestante explique pourquoi elle ne peut pas rouler propre ©France 3 Bretagne
 

17h à Rennes: des blocages de dépôts de carburant annoncés


Après l’entrevue d'une délégation de gilets jaunes en préfecture à Rennes,  un rassemblement s’est organisé sur la rocade. 
Les manifestants rennais ont annoncé vouloir bloquer les dépôts de carburants, dès dimanche soir, à 22 h, notamment celui de Vern-sur-Seiche. 
 

16h à Quimper : de violents affrontements


 Les policiers étaient positionnés devant l'hôtel de préfecture. Selon le cabinet du préfet du Finistère, les forces de l'ordre ont été pris à partie par les manifestants et ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes. Un voiture a alors percuté 2 policiers. La préfecture estime néanmoins que, contrairement à ce qu'elle a d'abord annoncé, le caractère intentionnel de ce geste reste à déterminer. Blessés, les policiers ont été pris en charge par les secours.  Le conducteur du véhicule a été interpellé.

 
Violents affrontements à Quimper entre gilets jaunes et policiers ce samedi 17 novembre ©France 3 Bretagne


 

 
Une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant le face à face entre forces de l'ordre et manifestants. On y voit un homme en gilet jaune qui ramasse quelque chose à terre et se fait tirer dessus au flashball en plein visage.

 
 

11h45 à Brest:  au rond-point de Penn ar Chleuz, une manifestante a été légèrement blessée après avoir été percutée par un véhicule au barrage filtrant


La victime a été prise en charge par les secours. La conductrice du véhicule, prise à partie par les manifestants, a été prise en charge par la police et emmenée au commissariat.

Le préfet du Finistère appelle chacun à faire preuve de responsabilité et de prudence, en veillant notamment à ce que ses actions ne soient pas sources de risques pour les usagers de la route.
300 à 500 gilets jaunes filtrent la circulation au rond-point de Pen Ar C'hleuz, à la sortie de Brest.


11h30 au rond point de Kernilien, à la sortie de Guingamp:  une image qui rappelle les Bonnets rouges

 


11h00 : Rocade de Rennes 
 
A Rennes, les T-shirts jaunes sont aussi de sortie.
 



11h: à Brest, 300 à 500 gilets jaunes bloquent le rond-point de Pen Ar C'hleuz
 



10h15 : Au rond point de Kernilien, l'accès de Guingamp vers Lannion et Morlaix est totalement bloqué.
Le rond point de Callac est également bloqué. 

 
 


10h: Dans le Morbihan, la RN 165 est totalement bloquée dans les 2 sens. 

9h30: La préfecture du Finistère annonce avoir verbalisé à Brest 9 tracteurs dont les plaques d'immatriculations avaient été retirées. L'un des tracteurs avec une remorque chargée de pneus a été prié de faire demi-tour.

9h15: Au départ de Quimper, 100 à 150 véhicules et une cinquantaine de motos ont démarré une opération escargot en direction de Quimperlé. 
 
 
 

 


9h00: En Ille-et-Vilaine, une trentaine de manifestants se sont postés dans le vallon de Noyal Chatillon à 1 km de la rocade.

 

8h00: Les gilets jaunes brestois ont entamé l'opération escargot qu'ils avaient annoncée, au départ du parking du supermarché E. Leclerc à Gouesnou, pour bloquer le rond-point de Pen-ar-C’hleuz. 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.