Intervention des secours aux Vieilles Charrues : en baisse de 25 %

280 000 personnes se sont déplacées aux Vieilles Charrues / © F. Malésieux - France 3 Bretagne
280 000 personnes se sont déplacées aux Vieilles Charrues / © F. Malésieux - France 3 Bretagne

Le dispositif de sécurité et de secours n'a pas chômé pendant les Vieilles Charrues. Mais le nombre d'intervention a baissé de 25 % par rapport à 2017. 

Par France 3 Bretagne

La sécurité est l'une des priorités des Vieilles Charrues, surtout depuis les attaques terroristes. Pour l'édition 2018, le festival a mobilisé 203 gendarmes, 31 sapeurs-pompiers, 6 médecins et 5 infirmiers en permanence sur le site et 240 secouristes de la Fédération Nationale de Protection Civile. Par ailleurs, 774 agents de 7 sociétés privées assuraient la sécurisation du site.
 
 

Les interventions des secours en baisse


Sur le site du festival et dans la ville de Carhaix, les pompiers et la Fédération Nationale de Protection Civile ont réalisé 1 612 interventions, essentiellement pour de la traumatologie légère, des ébriétés et des plaies et brûlures. Ce chiffre représente une baisse de près de 25 % par rapport à l’édition 2017 selon la préfecture du Finistère.

35 personnes ont été évacuées vers l’hôpital de Carhaix depuis le site du festival, principalement pour des traumatismes, soit 9 personnes de moins que lors de l’édition 2017.


Ordre public, drogues


115 interventions ont été enregistrées par la Gendarmerie Nationale pour des faits d’ivresses, de rixes sur la voie publique, d’incivilités et de vente illégale de billets. 19 procédures d'infractions à la législation sur les stupéfiants ont également été établies. 202 grammes de cannabis, 45 grammes d’herbe, 24 cachets d’ecstasy et 2 260 euros ont été saisis. Par ailleurs, une procédure pour port d’arme et deux plaintes pour attouchement ont été traitées.
 

Sur la route


À l’extérieur du site, la Gendarmerie Nationale a relevé 87 infractions au code de la route, dont 54 conduites sous l'empire d'un état alcoolique et 28 conduites sous l'empire de produits stupéfiants. 23 véhicules ont été placés en fourrière.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

9h50 Santé : invité Vincent Lavoué

Les + Lus