Disparition d'un Finistérien sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle : l'homme de 45 ans retrouvé mort

Porté disparu depuis le 17 mai 2024, alors qu'il marchait sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, le Finistérien de 45 ans a été retrouvé mort.

Nicolas Acquitter a quitté le Finistère et le village de Guimiliau, où il résidait depuis quelques mois, le 15 mai 2024. Direction Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantique, par le train puis Saint-Jean-Pied-de-Port d'où ce chauffeur routier de 45 ans est parti à pied sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pour rejoindre Roncevaux, en Espagne.

C'est d'ailleurs dans ce village du Pays basque que les gendarmes ont établi sa dernière localisation.

Retrouvé mort

Un appel à témoins pour disparition inquiétante a été lancé le 17 mai, sa famille étant sans nouvelles. Les recherches ont également mobilisé la police de Navarre.

L'homme a été retrouvé mort. "Je n'en sais pas plus, témoigne la maire de Guimiliau, Elisabeth Guillerm. Il s'était installé dans une petite maison près de la mairie il y a quelques mois. Il m'avait contactée pour savoir où il pouvait garer son camion près de chez lui".

La sœur de Nicolas Acquitter, qui habite à Plounéour-Trez, a confié au quotidien Le Télégramme que le chauffeur routier avait "donné signe de vie en fin d'après-midi", le 17 avril. "Il a appelé un ami, relate-t-elle, et lui a dit qu'il se sentait mal. Il lui a demandé d'appeler les secours".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité