Il est de retour à bon port. Depuis ce vendredi 14 avril, la silhouette du petit phare blanc et vert a refait surface dans le paysage du port de Moguériec à Sibiril dans le Finistère. Huit ans de combat pour l'association locale afin de conserver et rénover ce phare construit selon les plans de Gustave Eiffel en 1876.

C'est sous les klaxons du camion-grue sur lequel le phare est transporté, couché et rutilant, qu'est apparu ce vendredi à Sibiril le phare de Moguériec.

Plus d'un an et demi que la centaine de personnes présente sur les quais du port attendait son retour. Un moment riche en émotions et fort de sens pour les membres de l'association "Sauvons le phare de Moguériec".

Après avoir été relevé du camion par la grue, le phare de métal a été dressé au bout d'un quai. Sa coupole a été posée à ses côtés. Dès le début de la semaine prochaine, les Phares et Balises vont équiper électriquement la coupole puis venir le chercher avec leur bateau de façon à le remettre à sa place sur le bout de la jetée du petit port de Moguériec dont les fondations ont été refaites.

Plus de 6 ans de démarches pour la sauvegarde du phare

Depuis 2015, date à laquelle la menace planait une disparition pure et simple du phare, les habitants de Sibiril s'étaient mobilisés, créant il y a plus de 6 ans une association pour que ce phare de métal soit restauré.

À force de mobilisations, de démarches administratives afin de convaincre la société nationale des Phares et Balises d'accorder la gestion du phare à la mairie de Sibiril tout en restant propriétaire de l'édifice, l'association "Sauvons le phare de Moguériec" arrive à réunir les 540 000 € nécessaires à la restauration du phare et de son socle en béton. "Des fonds réunis par les dons de particuliers et les mécénats d'entreprises" précise Arnaud Lampire, le président de l'associatio. 

C'est ainsi que le phare, tout abimé par les embruns et un manque d'entretien, sera démonté en septembre 2021 afin d'être remis à neuf par une entreprise spécialisée de Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes.

La longue histoire du petit phare Eiffel

Après avoir été construit et assemblé à Paris, aux usines Sautter, selon les plans de Gustave Eiffel, le phare a d'abord été installé en août 1876 au bout de la jetée ouest du port de Honfleur, en Normandie. Le petit phare en métal a été peint à maintes reprises et en particulier par Georges Seurat, Félix Valotton, Raoul Dufy ou encore par Paul Signac.

Mais lors de la seconde guerre mondiale, la jetée est bombardée. Le phare est coupé du continent. Il sera démonté en 1948 et entreposé au Havre pendant des années. 

C'est en 1960, que le phare de Moguériec trouvera sa place définitive à Sibiril, acheté par des marins-pêcheurs qui en réclamaient un, après des travaux d'aménagement portuaire.

Après quelque 150 ans de service, le petit phare va enfin retrouver sa place d'origine d'ici fin avril.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité