Trio EDF : 20 ans et tant de chants!

C'est un pays de pionniers, Où ça? Là-bas dans les Monts d'Arrée! / © Muriel Le Morvan
C'est un pays de pionniers, Où ça? Là-bas dans les Monts d'Arrée! / © Muriel Le Morvan

Le Trio EDF fête ses vingt ans. A voir leurs tignasses blanches, on se doute que ces trois-là, Patrick Ewen, Gérard Delahaye et Melaine Favennec, ont pas mal bourlingué avant de fonder leur groupe. En fait, ils sont complices depuis presque 50 ans. Leur dernier album : En route pour la gloire! 

 

Par Muriel Le Morvan

On les retrouve à l'aube au pied du Roc Trevezel, dans une deudeuche prêtée par leur copain Rolland. Ca leur rappelle leurs 20 ans, les fabuleuses années 70, et du coup nos trois compères se déchaînent... Patrick au volant, Gérard et Melaine à l'arrière, pas besoin de les pousser, ça fuse d'un coup, ils entonnent à tue-tête leur chanson fétiche : "là-bas dans les Monts d'Arrée!".

Un cri du coeur, car eux qui, pendant 50 ans, chacun à leur manière, ont  traîné leurs guêtres sur les routes et les chemins du monde, dès qu'il y avait un nuage à l'horizon, dès qu'ils croisaient des grognons, ils pensaient à la maison... Où ça? Là-bas dans les Monts d'Arrée!
 
Gérard s'extrait de la deudeuche après le tournage. Nostalgie! / © Muriel Le Morvan
Gérard s'extrait de la deudeuche après le tournage. Nostalgie! / © Muriel Le Morvan

  

"Mon Pays, c'est l'Univers!"

On monte jusqu'en haut du Mont Saint-Michel de Brasparts, barbe et cheveux s'envolent, Melaine se met à danser, la lune attendait cela pour aller se coucher. "Mon pays c'est l'Univers, l'Univers ça commence là où je suis", hymne aux racines qui nous permettent de nous ouvrir à l'universel, sans craindre de nous perdre... Hymne à ce bout du monde qui est le nôtre, si fécond et si fragile à la fois...

"Plus on est ancré, plus on s'ouvre!" appuie le poète Melaine. Patrick acquiesce : "En fait, il a raison, sur la Terre, où que tu sois, tu es au milieu..." et il joint le geste à la parole en tournant une Terre imaginaire entre ses mains, comme un volant de deudeuche!
 

 

Nevenoé, "coopérative d'expression populaire"

Cap sur Morlaix où les compères ont découvert que la pancarte de leur première maison de disque est toujours en place, rue Courte, entre deux volées d'escaliers pavés.

Rouillée, l'enseigne ne tient plus que par deux vis. On y devine un numéro de téléphone sans 02 ni 98, c'est vous dire! L'émotion est perceptible dans le regard de nos joyeux drilles : car ce furent eux, les fondateurs, en 1973, de cette "coopérative d'expression populaire" qu'ils baptisèrent Nevenoé.
 
  
A Morlaix, l'enseigne de la coopérative Nevenoé tient encore par miracle!
C'est un élément du patrimoine! s'exclame Patrick / © Muriel Le Morvan
A Morlaix, l'enseigne de la coopérative Nevenoé tient encore par miracle! C'est un élément du patrimoine! s'exclame Patrick / © Muriel Le Morvan

"On était contre le show-biz"

"On était contre le show-biz, on refusait de monter à Paris", explique Gérard, "alors cette coopérative nous a permis, à nous et quelques amis, de produire nos propres disques".

Une pensée pour la regrettée et talentueuse harpiste Kristen Noguès qui faisait partie de l'aventure, et un clin d'oeil pour le poète Yvon Le Men, récemment couronné Prix Goncourt de poésie 2019.

"C'est un peu grâce à nous!" lance avec malice Gérard avant d'avouer que grâce à cette initiative, ils ont "gagné des milliards"... et qu'aujourd'hui ils sont "En route pour la gloire!".

Comme toujours, une blague bien décalée (le fisc ne s'y trompera pas...), et une information, mâtinée de second degré : le titre de leur dernier album, sorti avant l'été. 
De joyeux bourlingueurs! / © Mary Le Lez
De joyeux bourlingueurs! / © Mary Le Lez


En route pour la gloire! 

Répétition chez Patrick. Après "Lampedusa" hymne à la fraternité composé par Gérard, le Trio nous chante en breton "Daeloù er baradoz" (Des larmes au paradis), une ballade d'Eric Clapton traduite en breton par le poète Bernez Tangi.

Puis "Pluie d'été", une perle d'humour et de tendresse signée Melaine : " Petite pluie d'été sur la mer inondée", "on s'est aimé sous ton ciré", "on a dansé dans la gadoue"... Patrick se moque, que dis-je, se marre, en reprenant le refrain... "Pluie d'été, hou hou..."

Que de souvenirs partagés! Que l'allusions détrempées aux étés bretons parfois aléatoires! Ils en rigolent comme larrons en foire!
 
Leur dernier CD : En route pour la gloire! / © Mary Le Lez
Leur dernier CD : En route pour la gloire! / © Mary Le Lez

 
Envie d'une balade à la mer, on descend sur la plage de St Jean du Doigt, zut il fait beau! Alors nos compères sortent leurs violons, pour nous déclamer que "le plus beau de tous les métiers, c'est encore de chanter!".

On les croit volontiers, ils ont tellement l'air de prendre leur pied, tout en donnant de la joie autour d'eux. Généreux, nos éternels fraternels! 
 


50 ans de complicité


Ewen, DelahayeFavennec, ces trois-là mènent depuis une cinquantaine d'années leurs aventures respectives.
Patrick est surtout conteur (il parait qu'il est le cousin des korrigans...), Gérard chanteur-compositeur-interprète ( pour les enfants, mais aussi pour les adultes), et Melaine poète... 

Complices depuis les années 70, ils ont décidé en 1999 d'officialiser leur compagnonage chansonnier en créant leur groupe, le Trio EDF... 20 ans après, ils écument toujours les scènes bretonnes, et sortent leur 7ème album "En route pour la gloire!"

Entre ballades écossaises, chansons folk tendres ou engagées, rock décalé, envolées au violon ou à l'harmonica, ils surprennent toujours le public par l'énergie qu'ils communiquent et la joie qu'ils répandent autour d'eux.

Pour leurs vingt ans, ils entament une tournée après leur concert anniversaire, le 20 octobre au Roudour, à St Martin des Champs, près de Morlaix.
 

Sur le même sujet

Les + Lus