Après le mois sans alcool, voici le mois sans viande, un nouveau challenge porté par l'association L214

Publié le
Écrit par Gwendal Kerbastard
Les clients de Marmelade pourront venir récupérer, s'ils le souhaitent, leur commande de légumes en boutique au pied de la cathédrale.
Les clients de Marmelade pourront venir récupérer, s'ils le souhaitent, leur commande de légumes en boutique au pied de la cathédrale. © Astrid Servent / France Télévisions

Si les français connaissent déjà bien le mois de janvier sans alcool, ils vont peut-être devoir s'habituer au mois de janvier sans viande. C'est la nouvelle initiative portée par l'association L214 en France et en Bretagne.

Le mois de janvier est le mois des bonnes résolutions. Depuis 2016, de nombreux français s'essaient au Dry January, un mois sans boire une goutte d'alcool. Mais cette année, un nouveau défi venu des États-Unis est proposé par l'association L214 en France : le Veganuary. 

Le principe est simple : passer tout le mois de janvier sans consommer le moindre produit d'origine animale. Pas de viande, pas de poisson, pas d'oeufs, ni de miel.

Un mois entier sans produit d'origine animale

La liste des restrictions est longue mais l'association propose un accompagnement personnalisé en ligne, avec des recettes et des conseils. Certains internautes partagent aussi leurs meilleures recettes en ligne.

Un mouvement venu des États-Unis qui ne séduit pas tout le monde, notamment en Bretagne, région qui produit plus de 30% de la viande française. C'est le cas pour ce client rencontré dans une boucherie Quimpéroise : "Je ne mange pas de viande tous les jours mais j'aime bien avoir un bon morceau de viande. Je sais que ce sujet peut faire polémique mais je n'ai pas envie de me priver de ce qui est bon", explique-t-il.

Le boucher Marc Chapalain est du même avis que son client : "Nous sommes des omnivores qui avons besoin de protéines. Et de mon point de vue, les protéines animales sont de loin les meilleures", argumente-t-il. Cependant, la consommation de viande diminue légèrement en France ces dernières années. Elle est passée de 86 kg par an et par personne en 2019 à 84,5 kg en 2020.

La consommation de viande diminue en France

Une tendance qui peut se constater dans les rues de Quimper, ou certains restaurants proposent désormais une carte sans aucun produit d'origine animale. C'est le cas du VG Burger, qui a ouvert ses portes en 2020 : "Notre galette végétale est à base de champignons et de betterave. On essaie de faire en sorte que ça ressemble bien à de la viande. Avec l'assaisonnement, on s'y tromperait presque", raconte Tanguy Foucault, cuisiner de l'établissement.

Avec ce Veganuary, l'association L214 cherche à convaincre les 41% de français qui disent vouloir réduire leur consommation de viande, selon ce sondage : "On ne demande pas aux gens de devenir végans, mais on leur propose des choses clés en main pour végétaliser leur alimentation. Et c’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît", rassure Tom Kerguevan, de L214 Finistère.

Un nouveau challenge pour essayer de changer les habitudes de consommation des bretons, région connue pour ses cochons. Un sacré défi pour l'association L214 qui cherche à faire du mois sans viande, un rendez-vous du début d'année pour les français.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.