Priziou 2018 : réservez vos places !

L'affiche des Priziou 2018 / © Yannick Derennes
L'affiche des Priziou 2018 / © Yannick Derennes

Les prix de l’avenir de la langue bretonne seront décernés ce 16 février, après que le juray ait, le 18 janvier dernier, dressé la liste des nominés. Réservez vos places pour la cérémonie à l’Espace Glenmor de Carhaix.

Par Stéphane Grammont

Le jury des Prizioù s’est réuni samedi 13 janvier 2018. Les prix de l’avenir de la langue bretonne sont organisés par France 3 Bretagne et l’Office Public de la Langue Bretonne. Ils mettent en lumière les meilleures créations en langue bretonne en 2017. Ces récompenses sont attribuées chaque année à des personnes, associations, entreprises ou institutions qui ont marqué l'innovation en langue bretonne.

La cérémonie des Prizioù aura lieu le vendredi 16 février 2018 à l’Espace Glenmor à Carhaix. Elle sera diffusée en direct sur le site de France 3 Bretagne et le lendemain sur France 3 Bretagne. La cérémonie sera précédée d’un concert de Nolwenn Korbell & de Franck Darcel à 19h00.

Entrée gratuite sur réservation 02 99 01 78 68 ou communication-ftv bretagne@francetv.fr


Les nommés

Catégorie entreprise

Christophe Conan - Cidre de Plougastel - travaille en breton et appose des étiquettes bilingues sur ses bouteilles.

Mar’Mousse , Tudwal et Mathias Girard ont ouvert une cave à bières à Plérin. Depuis leurs débuts ils communiquent en breton et en français (cf. campagne Kengo, pages Facebook)

Rugby Club de Vannes. Des textes, des panneaux, des affiches en breton ainsi que l’utilisation de la langue bretonne sur le terrain pour énoncer les stratégies de jeu.

Catégorie association

Cinémathèque de Bretagne à Brest . Elle collecte et sauvegarde des films sur la Bretagne. Chaque semaine elle propose un court article en breton sur la chaîne Tébéo. Une salariée utilise le breton.

Yezhoù ha Sevenadur à Nantes réunit plusieurs structures : une école Diwan, Kentelioù an Noz (cours du soir), KDSK (bibliothèque), une crèche immersive en breton… Développement de synergies entre elles dans un centre de 3600 m 2 pour le breton, un travail pérenne.

Youn ha Solena à Nantes , une crèche immersive en breton.

Catégorie collectivité

Mairie de la Roche Derrien , pour une application trilingue sur l’histoire et le patrimoine de la commune.

Musée de Préhistoire de Carnac , pour des fiches pédagogiques en breton.

 Syndicat mixte du Parc naturel régional d'Armorique , pour la mise en place d’une signalisation bilingue, notamment à Menez-Meur.

Catégorie livre de fiction

« Divaskell da nijal kuit » , poèmes de Yann-Ber Pirioù (Ed. Skol Vreizh).

« Pellik » , poèmes de Antony Heulin (Ed. Mouladurioù Hor Yezh).

« Troiad en Ifern » , roman de Mich Beyer (Ed. An Alarc'h embannadurioù).

Catégorie disque chanté en breton

« As an end to death » , de Tiny Feet (Les Disques Normal).

« Loened Fur ha Foll » , de Morwenn Le Normand / Roland Conq (Coop Breizh).

« N’om gustumiñ deus an deñvalijenn » , de Krismenn (World Village / Pias).

Catégorie audiovisuel

« Ar mor atav » , film de fiction de Emmanuel Roy (Kalanna Production).

« Fin ar bed » , série de fiction de Nicolas Leborgne (Lyo production et Tita productions).

« Open the border » , documentaire de Mikael Baudu (Gwengolo filmoù).

Catégorie brittophone de l’année

Fañch Bernard , le combat de la famille pour que le prénom du fils soit correctement orthographié en breton avec un ñ.

Maripol Gouret et Jean-François Guillouzic ont beaucoup travaillé depuis 10 ans. Ils ont porté le projet Yezhoù ha Sevenadur à Nantes, créé la plus importante bibliothèque de Loire-Atlantique dédiée à la langue bretonne et à la Bretagne.

Stéphanie Stoll , Présidente de l’association du réseau d’écoles Diwan. Elle s’est battue pour préserver les contrats aidés à Diwan et elle se bat encore pour trouver des solutions durables.


Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus