Usage de stupéfiants dans le Finistère : 10 amendes forfaitaires en une semaine

Une amende de 200 euros sanctionne désormais les usagers de stupéfiants, depuis le 1er septembre. Dans le Finistère, en une semaine, 10 procès verbaux ont été dressés. 
Les contrôles s'intensifient sur l'usage de stupéfiants, avec une amende de 200 euros pour tout contrevenant.
Les contrôles s'intensifient sur l'usage de stupéfiants, avec une amende de 200 euros pour tout contrevenant. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Depuis le 1er septembre 2020, une amende forfaitaire d’un montant de 200 € s'applique pour usage illicite de stupéfiants.

Avec cette sanction, les autorités souhaitent pointer la responsabilité des consommateurs. "De telles activités irriguent la criminalité organisée et ont pour conséquence une appropriation de l'espace public au détriment des conditions de vie de nos concitoyens. Il s'agit donc de s'attaquer à l'ensemble de la chaîne, des gros réseaux jusqu'au consommateur, et de sanctionner toutes les parties prenantes" précise Philippe Mahé, préfet du Finistère. Alors que la mesure est appliquée depuis une semaine, le département a dressé 10 procès verbaux. 

Cette amende forfaitaire a d'abord fait l'objet d'une expérimentation, dans plusieurs villes de France comme Rennes, Reims, Marseille, Lille, ou Créteil. À Rennes, depuis le mois de juin, ce sont 172 verbalisations qui ont été enregistrées. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers justice société