Des coups de feu sur l’A84 entre Rennes et Caen font deux blessés

Deux hommes ont été blessés par des tirs à l’arme automatique ce jeudi 15 mars vers 22h30 sur l’A84, à hauteur du Coglais, au terme d’une course-poursuite en voiture. Ces faits pourraient avoir un lien avec la fusillade dans le quartier du Blosne, à Rennes, dans la nuit du 9 au 10 mars.

Les faits remontent à ce jeudi 14 mars, vers 22h30. Sur l’A84, autoroute entre Rennes et Caen, deux véhicules sont engagés dans une course-poursuite. À hauteur de l’échangeur du Coglais, le véhicule de tête, une Peugeot 308, sort sur la D15. Les trois hommes qui se trouvent à l’intérieur sont alors la cible de tirs à l’arme automatique, depuis le véhicule qui les suit.

Les deux passagers touchés par balle

"Les deux passagers ont été touchés par balles, le conducteur indemne a accéléré et est parvenu à échapper aux agresseurs en se réfugiant dans une impasse dans le bourg des portes du Coglais", indique le procureur de la République de Rennes.

Les deux blessés ont été hospitalisés, l’un d’eux devant être opéré.  Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Les trois hommes sont nés entre 2003 et 2005 et domiciliés à Rennes.

Lien possible avec la fusillade dans le quartier du Blosne à Rennes

Une enquête criminelle pour tentative d’homicide volontaire en bande organisée a été ouverte et confiée par le parquet à la section de recherche de Rennes.

À Lire aussi : Fusillade à Rennes. Les faits pourraient être liés au trafic de stupéfiants, une enquête ouverte pour tentative d'homicide volontaire en bande organisée

La possibilité d’un lien avec les événements du quartier du Blosne de ce week-end du 9 et 10 mars, est l’une des hypothèses étudiées.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité