Campement de migrants à Rennes. La mairie demande l'évacuation du parc des Gayeulles

Depuis le début de l'été des migrants sans solution d'hébergement se sont installées dans des tentes dans le parc public des Gayeulles à Rennes. 135 personnes, dont 57 enfants selon le recensement des services de l'Etat. La Ville a demandé l'évacuation de ce campement pour "mettre en oeuvre un plan de mise à l'abri".

"La préfecture est aujourd'hui en mesure de mettre en œuvre un plan de mise à l'abri, auquel la Ville et la Métropole de Rennes vont apporter leur concours."

Les mots sont extraits d'un communiqué diffusé mercredi 6 septembre 2023 par la mairie de Rennes. L'annonce concerne le campement du parc des Gayeulles où 200 personnes vivent sous tente "dans des conditions très précaires, et la salubrité du campement se détériore au fil des jours".

LIRE : Rennes. Les migrants installés au parc des Gayeulles affrontent le froid et la pluie

La récente rentrée scolaire avait été l'occasion pour les associations de soutien à ces personnes migrantes d'alerter sur le sort des enfants.

Manifestation de solidarité

Une manifestation de solidarité a d'ailleurs eu lieu ce mercredi 6 septembre dans le centre ville de Rennes. "Sans maison, il n'y aura ni repos, ni devoirs le soir" alerte l'association Utopia 56.

La Ville de Rennes a précisé avoir  "déposé, ce mercredi 6 septembre, un référé auprès du tribunal administratif de Rennes demandant la fermeture du campement assortie de la mise à l'abri de l'ensemble des personnes".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité