CARTE. Réforme des retraites : où sont les manifestations de ce 23 mars en Bretagne ?

Après les manifestations record du 7 mars et alors que le projet de réforme est passé par le biais du 49.3, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites jeudi 23 mars. Une vingtaine de manifestations sont prévues dans la région.

Jeudi 23 mars 2023, pour la 9è fois depuis mi-janvier, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites et l'utilisation du 49.3. Cette journée s'annonce décisive pour la mobilisation. En Bretagne, de nombreuses manifestations sont organisées. 

Sur la carte ci-dessous, vous trouvez tous les points de rassemblement. Il vous suffit de cliquer sur un point pour avoir le lieu et l'horaire du départ de la manifestation.

Les syndicats pas convaincus par la prise de parole du président

Sept jours après le vote des députés et des sénateurs sur le texte de la réforme et deux jours après les votes des motions de censure et de l'adoption du texte par l'utilisation du 49.3, ces nouvelles manifestations pourraient attirer beaucoup de monde en Bretagne. 

La prise de parole du président, mercredi 22 mars, à 13h, n'a pas convaincu les syndicats qui évoquent du "mépris, du foutage de gueule et du mensonge". La CFDT Bretagne écrit dans un tweet, accompagné d'un communiqué de presse : " Aucune réponse n'est apportée à la colère légitime des 94% d'actifs qui s'opposent à la réforme... Le gouvernement reste sourd aux mobilisations les plus massives depuis 50 ans !".

Des lignes de bus déviées à Rennes

À Rennes, rendez-vous est donné aux manifestants à 11h place de Bretagne.

Les bus de la ville seront perturbés. Star annonce une déviation des lignes C1, C2, C3, C4 C5, C6, 11, 12, 53, 54, 55, 56 et 67 de 10h30 à 15h30. Le centre-ville ne sera pas desservi. 

La capitale bretonne a connu d'autres mobilisations en début de semaine, comme mardi 22 mars avec les pêcheurs en colère venus de toute la France

Un TER sur trois, un TGV sur deux

Du côté des trains, la SNCF annonce une journée perturbée pour les usagers : un TER sur trois, en moyenne, circulera et un TGV Inoui et Ouigo sur deux.

Côté éducation nationale, un service minimum d'accueil dans le périscolaire sera mis en place à Brest. Le mouvement social pourrait perturber les crèches, les services de restauration scolaire et les temps d’activités périscolaires (Tap).

Il est pour l'heure impossible d'estimer le nombre de manifestants qui se mobiliseront. Le contexte économique difficile et les difficultés financières commencent à peser sur la mobilisation. Difficile de faire grève pour certains quand les fins de mois sont déjà durs à boucler.