Centres de dépistage Covid19 : "Le rôle des collectivités est de faciliter la vie des habitants" déclare Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole

Publié le Mis à jour le
Écrit par BL avec AFP
Nathalie Appéré, la maire de Rennes
Nathalie Appéré, la maire de Rennes © VINCENT MICHEL / OUEST-FRANCE / MAXPPP

Alors que l'épidémie explose et que Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement annonce "un plan de renforcement" de la politique de tests et notamment le déploiement de "plusieurs centaines" de centres de dépistage. A Rennes le centre éphémère ouvert ce matin "a été pris d'assaut" a déclaré sur France Info, Nathalie Appéré

Un centre de dépistage éphémère a ouvert ce lundi matin, provoquant l'affluence de nombreux rennais qui ont dû attendre de longues minutes pour un test. Parmi eux, de nombreux enfant et leurs parents, s'interrogeant sur la limite de cette stratégie de tests.

Vous avez ouvert à Rennes ce lundi matin un centre de dépistage éphémère. Comment cela se passe-t-il ?

Nathalie Appéré : "Les besoins sont considérables, à Rennes comme ailleurs,  Et malgré les efforts des laboratoires, des pharmacies, des professionnels de santé, l'accès aux tests est extrêmement compliqué. Par ailleurs, le protocole de l'Education nationale est venu, depuis la rentrée de janvier, renforcer la difficulté avec quasiment plus de rendez-vous disponibles et des files d'attente qui peuvent aller de deux à trois heures devant chacune des pharmacies. La ville a souhaité être "aussi réactif que possible". 

La file d'attente est importante devant le centre que vous avez ouvert à Rennes ?

 Nathalie Appéré : "Le centre a ouvert ce matin. Il a été pris d'assaut. On a voulu proposer une solution nouvelle et contribuer à désaturer les professionnels de ville en ouvrant un centre en partenariat avec l'Agence régionale de santé. Le rôle des collectivités, c'est aussi de faciliter la vie des habitants et de répondre aux besoins. On a mis en place dans l'urgence un centre de tests avec une capacité de 500 tests antigéniques par jour. Le centre ouvrait ce matin et la file d'attente était déjà importante. Il faut sans doute que les choses se régulent."

La maire de Rennes est également revenu sur le protocole sanitaire dans les écoles. Elle reconnait que  "la stratégie, notamment scolaire, qui s'appuie sur la réalisation de tests en ville par les familles, est extrêmement compliquée. C'est très tendu dans les écoles, dans les équipes pédagogiques. C'est très tendu aussi pour les familles qui voient leur organisation complètement bouleversée quand on annonce un cas positif dans une classe."

Gabriel Attal a annoncé le renforcement du plan de dépistage avec des centres comme le vôtre qui vont ouvrir. Est-ce que vous allez pouvoir suivre et accompagner ce mouvement ?

Nathalie Appéré : "Comme on l'a toujours fait depuis le début de l'épidémie. On a par exemple à Rennes, deux centres de vaccination qui sont opérés par la Ville. On a réalisé quelque 200 000 injections en quelques mois. S'il faut s'adapter sur les centres de tests, on le fera aussi. On l'a déjà fait à travers cette expérimentation. Mais dans la mesure des possibilités en ressources humaines. Parce que les professionnels de santé, habilités à prélever ou à analyser, sont déjà extrêmement sollicités. Et puis, par ailleurs, il y a, comme partout dans le pays dans nos collectivités, un niveau d'absence qui est très important en ce début janvier, du fait du nombre de malades ou du nombre de cas contacts ou, le cas échéant, aussi de parents qui doivent s'absenter dans nos services comme dans les entreprises pour faire tester les enfants. Mais je crois que depuis le début, on fait preuve de réactivité. Et s'il faut continuer à s'adapter, on continuera à le faire. "

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.