Consommation d'énergie. Pourquoi des panneaux solaires dans les stations d'épuration ?

Publié le
Écrit par V. Chopin avec S. Breton

Deux panneaux solaires intelligents et connectés de 117 m2 ont été installés à la station d'épuration de Laillé, en Ille-et-Vilaine. Objectif : réduire la consommation d'énergie, en profitant au maximum des rayons du soleil. Explications.

C'est une expérience grandeur nature qu'a décidé de mener Rennes Métropole.

En installant deux panneaux solaires, plus précisément des "trackers" photovoltaïques, à la station d'épuration de Laillé, au sud de Rennes, l'agglomération espère réduire sa facture de consommation d'énergie. Une façon aussi de développer la production d'énergie renouvelable.

Pourquoi cibler les stations d'épuration ?

Parce qu'elles sont très gourmandes en énergie !

"Les eaux usées, ça se traite par injection d'oxygène dans des bassins pour précipiter la matière organique dont on veut se séparer. Cela nécessite des pompes, des compresseurs... Cela consomme énormément d'énergie !" souligne Louis Maurice, le président de la société "OKwind".

Le traitement des eaux usées représenterait 30% de la consommation d'énergie des agglomérations. Un secteur, incontournable mais très gourmand auquel Rennes Métropole a donc décidé, entre autres, de s'attaquer.

Optimiser le rayonnement solaire

Comment ? En associant la technologie du photovoltaïque à un système de trackers intelligents et connectés, qui est capable de suivre le rayonnement du soleil de manière optimale.

Deux entreprises d'Ille-et-Vilaine ont travaillé ensemble : la société OKwind pour la mise en place des deux trackers photovoltaïques de 117 m2 et la société Purecontrol qui a développé de son côté un algorithme capable d'analyser en temps réel le fonctionnement du process de la station d'épuration. Une première française pour alimenter une station d'épuration.

"À partir des données récoltées, l'algorithme va pouvoir anticiper les actions du process pour optimiser la consommation d'énergie" explique Rennes Métropole. "Le but, consommer mieux et consommer moins."

L'art de consommer au bon moment

"En effet, l'intelligence artificielle développée par Purecontrol va permettre de décaler certaines consommations pendant les périodes où les trackers photovoltaïques produisent le plus. Ainsi l'autoconsommation en sera renforcée et la consommation électrique de la station diminuée encore de 12%" poursuit Rennes Métropole.

Au total, sur une consommation annuelle de 190 000 kWh (équivalent à 40 foyers), le dispositif devrait permettre de ramener la consommation de l'équipement à 108 000 KWh soit une baisse de 43%.

Déjà testée sur deux stations d'épuration de la Métropole, la solution permet une économie de 15 à 20% sur la facture d'énergie. Elle est en cours de déploiement sur toutes les autres stations d'épuration.

En fonctionnement depuis le mois de juin 2022, les trackers ont permis jusqu'à présent d'atteindre une autoconsommation de leur production de 68% et une autonomie énergétique de la station de 30%.

Objectif : baisser la facture énergétique

Rennes Métropole s'est engagé à baisser ses consommations d’énergie de 40% à l’horizon 2030 et de 60% à l’horizon 2050. Cela apparaît dans le Plan climat air énergie territorial (PCAET) lancé en 2019.

Une ambition qui, au passage, a été saluée dans le cadre du programme européen "European Energy Award" qui a décerné le label "Gold" à la métropole pour sa politique engagée en faveur de la transition énergétique.

Cela passe notamment par la rénovation thermique des bâtiments, mais aussi l'éclairage public, "pour lequel les actions menées par Rennes Métropole auront permis de réduire de 40% les consommations d'énergie du patrimoine d'ici 2030" précise l'agglomération. La régie d'assainissement de Rennes Métropole contribue aussi à cette ambition.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité