Deux policiers blessés dans une bagarre avec une quinzaine des jeunes

Une bagarre a eu lieu à la sortie du TGV entre Paris et Saint-Malo. Des policiers en civil et un groupe de jeunes mineurs bretons se sont battus, ce lundi 18 juillet 2022. Deux policiers ont été blessés, cinq jeunes ont été interpellés.

Coup chaud ce lundi 18 juillet sur les quais de la gare de Saint-Malo. Une bagarre a eu lieu entre quatre policiers parisiens venus passer quelques jours de détente dans la cité corsaire et des jeunes montés en gare de Rennes.

Tension dans la rame

Avec les fortes chaleurs de lundi, le TGV faisant Paris - Saint-Malo a dû s'arrêter vers 13h à la suite d’une panne entre Rennes et Saint-Malo. La climatisation a également arrêté de fonctionner. Selon une source policière, des jeunes mineurs montés en gare de Rennes, énervés par la situation, ont perturbé les voyageurs. Des policiers en civil, présents dans la rame, ont tenté de calmer les adolescents mais la situation a dégénéré.

15 à 20 jeunes face à 4 policiers

Le train a fini par arriver en gare de Saint-Malo, vers 15h. Les jeunes avaient appelé des renforts et à la sortie du train les 4 policiers en civil faisaient face à un groupe entre 15 et 20 jeunes. “Une bagarre a éclaté. Nos collègues ont pris une dérouillée” commente attristé Frédéric Gallet, du syndicat Alliance Police 35.

Nous sommes policiers 24 heures sur 24. Nous nous devons intervenir, c’est notre rôle. Ces 4 policiers voulaient simplement que les voyageurs puissent avoir un peu de quiétude lors de ce trajet perturbé par la chaleur”.

À la suite de la bagarre, cinq personnes dont quatre mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue.

Deux policiers ont été blessés. Un nez cassé et 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT) pour l’un et 9 jours d’ITT pour le second.

Un contexte de violence dans les transports

“Cette nouvelle agression se place dans un contexte de montée en puissance de la violence dans les transports en commun” analyse Frédéric Gallet.

Le 6 juin dernier, des coups de feu ont éclaté dans un bus de la Star à Rennes, à 20h, place de la République.

Une altercation s'était produite entre plusieurs personnes montées à bord du bus et un mineur, "lequel avait sorti une arme à feu qu'il avait utilisée à trois reprises en se blessant à cette occasion", a rappelé le procureur de la République de Rennes Philippe Asruc.

Comme lors de l'agression du mois de juin, les jeunes interpellés à Saint-Malo seront "poursuivis sous la qualification de violences en réunion avec préméditation dans un transport en commun", témoigne Frédéric Gallet. "La police est devenu l'exutoire des frustrés de la société" regrette le policier.