EN IMAGES. "Il faut bouger". Prévenir les chutes chez les personnes âgées : des ateliers pour apprendre à gérer son corps

durée de la vidéo : 00h02mn02s
Le reportage de Myriam Thiébaut et Karine Hannedouche ©France 3 Bretagne

Ne pas tomber : c'est l'objectif du programme Equilibre, lancé par l'association "Bien vieillir Bretagne" qui propose des ateliers dans plusieurs communes pour réduire le risque de chutes chez les personnes âgées. À raison de 12 séances pendant trois mois, les seniors apprennent astuces et bonnes habitudes pour conserver leur mobilité. Reportage à Bains-sur-Oust en Ille-et-Vilaine.

"Monter un peu vos genoux, légèrement". Ambiance studieuse dans ce dojo de la salle des sports de Bains-Sur-Oust, en Ille-et-Vilaine où des personnes âgées sont venues participer à l'atelier de l'association "Bien Veillir Bretagne". Objectif : prévenir les risques de chutes chez les séniors.

Marcher en comptant et en citant des noms de fleurs. L'exercice semble peu naturel et pourtant, se déplacer en se concentrant sur plusieurs choses à la fois, nous le faisons chaque jour. Et c'est dans ces moments-là que l'on peut tomber. 

Des astuces et des exercices

"Je suis tombée sur la route, raconte Elisabeth, 74 ans, je suis tombée chez moi sur le chemin, parce qu’il est un peu de travers. On me disait : 'il faut regarder ses pieds'. Mais là, j’apprends qu’il faut plutôt regarder droit devant".

Stimuler la sensibilité du toucher. S'entraîner à déplacer son poids d'une jambe sur l'autre, autant d'exercices qui permettent de prévenir les chutes. 

C’est important de faire une activité physique plusieurs fois par semaine pour ne pas bloquer le corps

Véronique Charrier

Éducatrice sportive

Ne pas bloquer le corps, ni le mental : à trop craindre les chutes, les personnes âgées peuvent augmenter le risque de tomber si elles deviennent moins actives.

"Il faut bouger, il faut avoir du contact social aussi, être dans la vie, quoi" dit Madeleine. 

Deux millions de personnes âgées de plus de 60 ans chutent chaque année en France, entraînant 900 décès et des pertes d’autonomie, principalement liées à la peur de rechuter. La Bretagne est la plus touchée par ce phénomène compte tenu de sa démographie.

Pour en savoir plus sur ces ateliers, vous pouvez vous renseigner auprès de l’association Bien vieillir Bretagne ou auprès de votre commune de résidence.

(Avec Myriam Thiébaut)