EN IMAGES. Manifestations des agriculteurs en Bretagne : entre colère et dialogue

durée de la vidéo : 00h00mn40s
Opération escargot,déversement de lisier, jets d'oeufs : les agriculteurs bretons expriment leur colère ©FTV/ Benjamin Poulain

La journée de mobilisation des agriculteurs bretons s'est intensifiée en fin de journée. Opérations escargot, déversement de lisier ou autres jets d'oeufs ont émaillé les manifestations, à Rennes et à Saint-Brieuc. Le vice-président à la région en charge de l'agriculture, Arnaud Lecuyer, a été pris à partie. Un dialogue a pu s'instaurer?

Plusieurs milliers d'agriculteurs Bretons ont manifesté ce mercredi 6 décembre dans diverses villes de Bretagne, à Rennes mais également à Saint-Brieuc. Opérations escargot en tracteur, déversement de lisier, jets d'œufs, les mobilisations de l'après-midi ont pris de l'intensité en début de soirée.

En ligne de mire, l'empilement des contraintes liées à la politique agricole française et surtout européenne, ou encore l'arrêt programmé du glyphosate, entre autres revendications générales.

Ils étaient plusieurs centaines à Rennes, d'abord devant le Conseil Régional, avenue Patton, puis - en cortège de tracteurs - devant la Maison de l'Agriculture. C4est là que siège la DRAAF (Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt), l'interlocuteur principal des agriculteurs au niveau de l'Etat.

Ils ont pu rencontrer le vice-président à la région en charge des questions agricoles, Arnaud Lecuyer, qui s'est présenté devant les portes du bâtiment. Devant celles-ci, le sol était tapissé de feuilles de papier, symbolisant "l'empilement des contraintes environnementales".

À Saint-Brieuc, en début de soirée, la tension est montée d'un cran avec des jets d'œufs et le déversement de lisier devant la préfecture des Côtes d'Armor. 300 à 400 manifestants ont souhaité pouvoir rencontrer le même Arnaud Lecuyer, qui entre-temps avait fait le déplacement pour rencontrer une délégation de la FNSEA et du FDJA.

(Avec Benjamin Poulain)