• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fausse alerte à la bombe à Rennes : le maire de la Chapelle-aux-Filtzméens démissionne

Une fausse alerte à la bombe a eu lieu en gare de Rennes dimanche 31 mars. Son auteur, employé de la SNCF est également maire de la commune de la Chapelle-aux-Filtzméens. Il a présenté sa démission de ses fonctions d'élu. Des élections partielles devront avoir lieu. 

Par Emilie Colin


Après l'alerte à la bombe qui a paralysé la gare de Rennes dimanche 31 mars, son auteur un employé SNCF et aussi maire de la commune de la Chapelle-aux-Filtzméens a présenté sa démission de ses fonctions d'élus. "Il a fait sa lettre hier" indique une membre du conseil municipal, précisant que cette démission sera effective lorsque le préfet l'aura acceptée. Cette homme âgé de 46 ans est actuellement hospitalisé. Il sera jugé devant le tribunal correctionnel de Rennes en octobre 2019. 

L'intérim est pour l'instant assuré par le premier adjoint. La commune devra organiser des élections partielles. Il manque une personne au sein du conseil municipal et ce dernier doit être au complet pour élire un nouveau maire. L'élection du conseiller manquant aura probablement lieu le 26 mai prochain. 


 

Sur le même sujet

Littoral, les steppes de l'estran

Les + Lus