GRAND FORMAT - Télétravail : quel avenir pour les bureaux d’entreprise ?

EuroRennes, les Champs Blancs, la Courrouze… Les quartiers d’affaires ne manquent pas à Rennes. Mais depuis le début de la crise sanitaire et le développement du télétravail, les bureaux d’entreprises se sont vidés. Leur futur semble désormais incertain. Enquête.

Près de la gare de Rennes, Identity est un ensemble de trois immeubles de 24 000 mètres carrés, commercialisé par le groupe immobilier rennais Giboire.
Près de la gare de Rennes, Identity est un ensemble de trois immeubles de 24 000 mètres carrés, commercialisé par le groupe immobilier rennais Giboire. © Etudiants Sciences Po Rennes

Des immeubles flambant neufs à l’architecture moderne, c’est ce que l’on aperçoit en se baladant au cœur d’EuroRennes. Pensé il y a plus de dix ans, le tout nouveau quartier d’affaires, aux abords de la gare de la métropole rennaise, nommé EuroRennes, s’étend sur une quinzaine de sites. Ce projet devrait être achevé en 2025, et comporter 125 000 mètres-carrés de bureaux neufs.

Mais dans les immeubles de la zone d’activités Urban Quartz, rue de l’Alma, déjà investis par plusieurs entreprises comme Yves Rocher ou le cabinet d’audit PWC (PricewaterhouseCoopers), les bureaux sont vides depuis plusieurs mois, suite à la crise sanitaire. Le 17 mars 2020, il y a plus d’un an, Emmanuel Macron annonçait le premier confinement, et depuis, le télétravail s’est généralisé pour les professions où il était possible. Désormais, aux pieds des imposants bâtiments d’EuroRennes, la vie semble s’être arrêtée.  

Cet article fait partie de “Travail masqué”, une enquête des étudiants en journalisme de Sciences Po Rennes.

Cliquez sur l'organigramme pour en trouver d’autres.

 

À Rennes, numéro deux des villes où il fait bon travailler selon le baromètre 2019 de L’Express, la situation du marché du bureau, comme partout ailleurs, se crispe. Des entreprises transforment leur manière de travailler pour s’adapter à distance ; et d’autres repensent leurs espaces de bureaux. Ces évolutions semblent s’inscrire dans la durée. C’est ce que confirme Gwenaelle Poilpot-Rocaboy, spécialiste en ressources humaines et directrice de l’IGR-IAE de Rennes (École universitaire de management) : « Il est évident que nous allons vers un autre modèle. Le télétravail amène à repenser nos espaces de travail, et donc à s’organiser autrement. » 

Découvrez la suite de notre long-format sur l’avenir des bureaux dans les villes et sur les perspectives qui se dessinent face à l’incertitude de l’avenir. 

Quel avenir pour les bureaux ?

 

“Travail masqué” est une enquête réalisée par dix étudiants en master de journalisme à Sciences Po Rennes. Pendant trois mois, des Bretons leur ont raconté leurs vies professionnelles chamboulées par le Covid. Le portrait d’un monde du travail en pleine évolution, à découvrir sur le site de France 3 Bretagne. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie société covid-19 santé enquêtes